L'Usine Auto

Le marché automobile allemand se prépare à une "année de dur labeur"

Astrid Gouzik ,

Publié le

Après un très bon cru 2011, le marché automobile allemand devrait stagner en 2012, a indiqué vendredi la Fédération de l’industrie automobile allemande VDA.

Le marché automobile allemand se prépare à une année de dur labeur © C.C.

Les industriels automobiles allemands se parent pour affronter une année 2012 compliquée.   Ils demandent donc aux politiques pour de reprendre en main les marchés financiers afin de "renforcer la confiance des consommateurs".

En 2011, les immatriculations de voitures neuves devraient progresser d'environ 8% à 3,1 millions en Allemagne. En 2012, le même nombre de véhicules sera écoulé, selon la fédération. Alors que dans le reste de l’Europe on attend plutôt des baisses que des hausses.

L’Allemagne s’en sort mieux que ses voisins européens

Les chiffres des ventes de voitures dans l’Union en novembre sont probants : les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 3% sur un an en Allemagne tandis que les ventes en France ont dégringolé de 7,6%, en Italie de 9,25% et en Espagne de 6,4% sur un an. Les industriels ressentent les effets induits par la fin de la prime à la casse qui avait auparavant dopé les achats.

Enfin, les industriels allemands espèrent s’exporter à l’étranger au moins autant qu'en 2011 (soit un niveau record avec 4,55 millions d’unités).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte