Le marché auto américain repart à la hausse en mai

Le marché automobile américain, décevant en avril, s'est repris d'environ 6% en mai grâce aux ventes de pick-ups elles-mêmes dopées par l'amélioration du marché de l'immobilier, selon les chiffres publiés lundi 3 juin par les principaux constructeurs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le marché auto américain repart à la hausse en mai

Alors qu'en France, le marché automobile a plongé de plus de 10% en mai, il s'est ressaisi outre-Atlantique, affichant une progression de 6% le mois dernier. Les trois principaux constructeurs automobiles américains - General Motors, Ford et Chrysler - dominent le segment des pick-ups, qui dégage des marges généralement supérieures à celles des autres véhicules.

Les ventes de ces semi-utilitaires ont progressé d'environ 2% en mai pour représenter 11,7% du marché, a estimé Ford.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les ventes totales de véhicules devraient avoir progressé de 6% par rapport à mai 2012, à environ 15,1 millions d'unités en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières.

General Motors, le numéro un américain, a fait état d'une hausse de 3% de ses ventes sur un an, moitié moins que ce que prévoyaient en moyenne les analystes, mais son dauphin Ford a battu de peu le consensus avec un bond de 14%.

Le japonais Toyota, numéro trois sur le marché américain, a accru ses ventes de 2,5%, conformément aux attentes, tandis que Chrysler, le numéro quatre, a fait mieux qu'attendu avec une hausse de 11%.

Les ventes de voitures publiées en début de mois donnent un aperçu des dépenses de consommation. Le marché américain était retombé sous les 15 millions d'unités en rythme annualisé en avril pour la première fois depuis six mois, et ce serait un signe positif s'il retrouvait ce niveau dès mai.

Les pick-ups de la série F de Ford, véhicules le plus vendus aux Etats-Unis depuis les années 1970, ont vu leurs ventes bondir de 31% sur un an le mois dernier pour signer leur meilleur mois de mai depuis 2005.

La meilleure vente de GM, le pick-up Silverado de la marque Chevrolet, a pour sa part augmenté ses ventes de 25% en mai, et le véhicule concurrent de Chrysler - le Ram - a enregistré une progression de 22%.

Les résultats sont plus contrastés pour les constructeurs étrangers qui, eux, ne proposent pas de pick-ups sur le marché américain.

Subaru of America, filiale du japonais Fuji Heavy Industries, a fait état d'un bond de 34% de ses ventes, à 39.892 unités, et Nissan a annoncé une hausse de 24,7% à 114.457 unités. La filiale américaine de Honda a enregistré une croissance plus modeste de 4,5% de ses ventes, à 140.013 véhicules.

Du côté des Européens, BMW a accru ses ventes de 10,1%, à 31.174 véhicules, mais Volkswagen a vu les siennes reculer de 1,7%, à 38.013.

Avec Reuters

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS