L'Usine Santé

Le maire de Toulouse dénonce les "patrons voyous" de Sanofi

Astrid Gouzik ,

Publié le

Pierre Cohen a par ailleurs suggéré qu’une loi contre les licenciements abusifs porte le nom du groupe pharmaceutique, en exemple.

Le maire de Toulouse dénonce les patrons voyous de Sanofi © partisocilaliste - Flickr - c.c.

"Il y a vraiment tout pour considérer réellement" que les dirigeants de Sanofi, qui a annoncé un projet de réorganisation de la recherche du laboratoire pharmaceutique, "se comportent comme des patrons voyous", a déclaré Pierre Cohen, le maire de Toulouse, devant la presse.

"Je tiens à le dire, et c'est ce que je dirai (au ministre du Redressement productif Arnaud) Montebourg, qui doit nous recevoir samedi, et je demande au gouvernement d'être très intransigeant vis-à-vis de Sanofi", a ajouté le maire.

Le groupe pharmaceutique devrait procéder à une restructuration qui menacerait 1 200 à 1 500 postes en France, selon les syndicats. Le site de Toulouse pourrait être particulièrement touché.  La recherche occupe les 600 salariés du site. Le site de Montpellier également, où elle représente 200 emplois sur 1 200. "Je suis très pessimiste", a commenté le maire.

Par ailleurs, alors qu’il recevait les représentants des salariés ce jeudi 20 septembre, Pierre Cohen a suggéré qu'une loi contre les licenciements abusifs porte le nom du groupe pharmaceutique afin que cela leur serve de leçon. Une loi portant le nom de Sanofi pour "empêcher les entreprises qui gagnent de l'argent de licencier, ça leur ferait une bonne expérience", a-t-il argué.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte