Le M2M s'invite dans les machines à affranchir de Pitney Bowes

Spécialisé dans le traitement du courrier, le groupe Pitney Bowes utilise des convertisseurs eDevice pour relier ses machines à affranchir au réseau mobile de Bouygues Telecom.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le M2M s'invite dans les machines à affranchir de Pitney Bowes

Créée en 1999, la société française eDevice s'est faite connaître pour ses modules de communication « machine-to-machine » permettant de connecter des objets à Internet. Parmi ses premiers faits d'arme, on trouve notamment des distributeurs de café Lavazza - avec un module permettant de consulter à distance l'état d'approvisionnement en café - ou les services de télétransmission des relevés des compteurs d'eau et d'électricité d'Edelia, une filiale d'EDF. Et ses passerelles « BridgeD130 » ont également été adoptées il y a environ un an par Pitney Bowes pour son parc de machines à affranchir le courrier. Utilité : permettre aux entreprises de s'émanciper des lignes analogiques qui doivent être utilisées par ce type d'équipements pour transmettre des télérelevés vers La Poste (via des numéros 0800).

S'émanciper des connexions filaires

Selon Pascale Duclos, chef de groupe « Mail Finishing » chez Pitney Bowes, « avec la solution Click, qui s'appuie sur eDevice, une machine à affranchir peut aujourd'hui transmettre les télérelevés sans ligne téléphonique filaire. Les données sont converties puis envoyées par le réseau de Bouygues Télécom en GPRS ».

Le principe est assez simple. « Le BridgeD130 est un petit appareil à connecter sur un équipement existant », nous explique Stefan Gonnet, directeur marketing d'eDevice. « C'est un convertisseur entre le modem RTC embarqué dans cet équipement et un abonnement GPRS. Par le biais d'une interface permettant de simuler la connexion d'un modem sur une ligne filaire, il récupère les informations et les envoie sur le réseau mobile. »

Limiter le nombre d'installations

Pour les entreprises, les bénéfices sont apparemment nombreux. « D'abord, cela évite d'avoir à prendre des abonnements fixes et d'avoir à installer des lignes et des câbles pour chaque machine à affranchir, ce qui est parfois un peu lourd. Ensuite, il est possible de déplacer ainsi les machines en fonction des besoins et sans avoir à se soucier des connexions à disposition », affirme Stefan Gonnet. Enfin, en zone de dégroupage total, « certains clients ne sont plus forcément équipés pour utiliser des modems RTC », conclut-il.

Christophe Dutheil

BridgeD130 d'eDevice :

Le boîtier BridgeD130 - une « passerelle RTC~GPRS » - permet de connecter des équipements intégrant des modems analogiques RTC sur un réseau sans-fil GSM/GPRS. Les données précédemment transférées par le modem sont automatiquement transmises dans des trames IP sur le réseau GPRS ou de façon transparente sur le réseau GSM. Le BridgeD130 peut par ailleurs embarquer une application capable de traiter et d'analyser les données avant leur envoi sur le réseau GPRS.

Prix : le BridgeD130 est facturé environ 200 euros l'unité, selon Stefan Gonnet. « Ce qui peut paraître élevé de prime abord », mais, « selon les estimations d'eDevice, la facture téléphonique peut ainsi parfois être réduite de 200%. »

BridgeD130 est ompatible avec différents types de modems (V21, V22, V22bis, V23, V32, V32bis et V34). Doté d'un lecteur de carte SIM, son boîtier est équipé de 16 mégaoctets de mémoire flash. Il est livré avec une alimentation 8-15V (et comprend un chargeur de batterie 6V intégré comme alimentation de secours).


Pitney Bowes

Groupe d'origine américaine spécialisé dans le traitement du courrier.
Chiffre d'affaires (2007) : 6,1 milliards de dollars (+7% en un an).
Nombre de collaborateurs à l'international (2007) : 36 165.


A lire aussi :

Gemalto relève de 56,5% son offre sur les Oceane Wavecom
Machine-to-Machine : Wavecom dans le viseur de Gemalto
Machine-to-Machine : l'IPSO Alliance prône l'IP

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS