L'Usine Santé

Le lyonnais Eras acquiert son compatriote Chemsis

, , , ,

Publié le

Le groupe d’ingénierie spécialisé dans l’industrie de procédés poursuit sa stratégie de croissance externe et se renforce dans la chimie, la pharmacie et les énergies.

Le lyonnais Eras acquiert son compatriote Chemsis © Fotolia

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Les acquisitions ne sont pas seulement l’apanage des grands groupes et la consolidation se poursuit dans le secteur de l’ingénierie française. Ainsi Eras intègre dans ses rangs la PME Chemsis. Cette entreprise opère dans les secteurs de la chimie fine, de l’industrie pharmaceutique, du raffinage, de la pétrochimie et des énergies. Elle affiche un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros (prévisions 2012) avec 35 ingénieurs et techniciens répartis dans la région de Lyon et au Havre.

Le rapprochement a été motivé par la complémentarité des deux entités. Eras acquiert ainsi un savoir-faire en "process control" des unités de raffinage, renforce ses capacités en procédés industriels et en management de la construction. Il vient de décrocher plusieurs contrats significatifs avec des groupes tels que GRTgaz, le laboratoire GSK en Belgique, le chimiste DSM en Alsace et le groupe Carlberg.

Bénéficiant d’une douzaine d’implantations en France, mais présent également en Suisse et en Belgique, Eras affiche un chiffre d'affaires (CA) de 39,8 millions d'euros en 2011. La société anticipe un CA hors acquisition pour 2012 de 45 millions d’euros. Le groupe compte 400 ingénieurs et techniciens experts.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte