Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le lunetier jurassien Logo ferme ses portes

Lucie Thiery , ,

Publié le

Ce mardi 15 novembre, le tribunal de commerce de Lyon a prononcé la liquidation judiciaire du fabricant de lunettes Logo à Morez (Jura) avec effet immédiat. 172 salariés vont perdre leur emploi.

Le lunetier jurassien Logo ferme ses portes © Logo

Une page se tourne dans l’histoire de la lunette made in Jura. Le groupe Logo, fabricant de lunettes à Morez (Jura) depuis 1896, a été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lyon mardi 15 novembre 2016. Les 172 salariés qui s’attendaient à ce dénouement se retrouvent aujourd’hui au chômage.

Placée en redressement judiciaire depuis mai 2016, l’entreprise était en difficulté depuis le retrait des licences accordées par son donneur d’ordre exclusif, le groupe de luxe LVMH. Il y a encore quelques semaines, le groupe produisait et commercialisait les montures haut de gamme LVMH (97% pour la marque Tag Heuer et 3% pour Fred). 40 000 montures sortaient chaque mois de l’usine.

Un repreneur s’était manifesté en octobre 2016, le lunetier jurassien Cémo. Son projet prévoyait de conserver 34 postes, les brevets ainsi que le patrimoine à condition que Tag Heuer signe un contrat de licence avec son partenaire italien Safilo, spécialisé dans le design, la fabrication et distribution de montures. Selon le PDG de Cémo, Pierre Verrier, cette dernière condition n’a pas été acceptée côté LVMH. Cémo a donc fini par retirer son offre.

"La mort de la capitale internationale de la lunette"

Derrière les murs blancs de cette grande usine jurassienne, l’une des plus importantes manufactures de lunettes françaises, c’est tout un savoir-faire qui est voué à disparaître.

Le représentant du personnel Sébastien Mignottet estime qu’on assiste aujourd’hui à "un génocide industriel". Selon lui "la capitale internationale de la lunette meurt dans l’indifférence générale". Logo s’ajoute à la longue liste des entreprises de la lunette disparues : Cébé, Albin-Paget, Buffard, Comotec, etc.

À Morez, un bassin de 5 000 habitants, les salariés de Logo sont inquiets pour leur avenir. Dans la vallée, le secteur de la lunette employait encore plus de 3 000 salariés dans les années 80, aujourd’hui ils ne sont plus que 1 600.

Lucie Thiery

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus