Le livre blanc de la défense, la loi sur les sites rentables, l'open data... la revue de presse de l'industrie

Publié le , mis à jour le 29/04/2013 À 08H50

Plus de 20 000 postes supplémentaires vont être supprimés dans les armées françaises d'ici 2019, affirme le quotidien Les Echos alors que le livre blanc sur la défense sera remis à François Hollande, ce lundi 29 avril. D'après France Info, le projet de loi sur la reprise des sites rentables sera présenté dès mardi à l'Assemblée nationale pour une adoption prévue avant les vacances parlementaires cet été. A lire également dans cette revue de presse, le supplément "Eco Futur" de Libération qui consacre un dossier consacré à l'open data, et François Hollande qui s'adressera aux patrons lors d'un discours de conclusion des Assises de l’entreprenariat cet après-midi.

La Défense, un budget sanctuarisé mais des réductions d'effectifs

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian remettra ce lundi 29 avril à 11h30 un Livre blanc au chef de l'Etat. D'après Les Echos, ce document fixe un objectif de plus de 20 000 postes supplémentaires à supprimer dans les armées françaises d'ici 2019. Une information confirmée par une source proche du dossier à l'AFP dimanche.

Le budget 2014 de la Défense sera par ailleurs maintenu à 31,4 milliards d'euros, comme l'avait annoncé le chef de l'Etat le 28 mars. Et 179,2 milliards en euros constants seront consacrés à la défense entre 2014 et 2019, toujours selon la source proche du dossier.

Le projet de loi sur les sites rentables à l'Assemblée

Un texte encadrant la reprise de sites rentables sera présenté dès mardi à l'Assemblée nationale, affirme France Info. Selon le député socialiste François Brottes, co-auteur du texte, l'adoption de ce projet de loi est prévue avant les vacances parlementaires cet été.

Un temps appelé "loi Florange", ce texte vise à empêcher les fermetures abusives de sites industriels par des "patrons voyous" mais pourrait être retoqué par le Consuel constitutionnel pour atteinte à la liberté d'entreprendre et au droit de propriété, explique France Info.

"L'open data à business ouvert"

Le supplément Eco Futur de Libération consacre un dossier à l'open data. Avec une masse infinie d’informations brutes provenant des administrations, collectivités et entreprises désormais accessibles au public, le quotidien s'est intéressé à ses start-up en premières lignes pour les exploiter.

Un discours pour les "pigeons"

Devant un parterre de 300 chefs d'entreprises, François Hollande devrait annoncer ce lundi 29 avril des mesures en faveur de l’investissement et un régime fiscal favorable, comme l’avaient réclamé les "pigeons" après la présentation du projet de Loi de finances l'année dernière. Le chef de l'Etat va en effet s’adresser aux patrons cet après-midi, lors d'un discours de conclusion des Assises de l’entreprenariat, indique BFM Business. L'occasion d'appeler à investir et embaucher au moment où le chômage est au plus haut avec 3,22 millions de personnes sans emploi comptabilisées au mois de mars.

La ministre déléguée aux PME Fleur Pellerin a annoncé, ce matin sur RMC, que parmi les mesures qu'annoncera le chef de l'Etat figurera la suppression du fichage des entrepreneurs en faillite par la Banque de France. "C’est souvent un stigmate pour obtenir un crédit, les banquiers sont réticents à faire confiance alors qu'une première expérience d'échec, ça ne veut pas dire qu'on n'est pas un bon gestionnaire, a expliqué Fleur Pellerin arguant qu'il est "important de ne pas stigmatiser et avoir un droit à la deuxième chance".

Et aussi...

Les bus de Melbourne pour Veolia Transdev - Avec ce contrat, "qui concerne 50 lignes de bus, 500 véhicules et quelque 1 000 salariés et "d'un montant de 950 millions d'euros pour les sept ans qui viennent",  le premier opérateur français de transport urbain se renforce en Australie, mais aussi en Chine avec RATP Dev, rappellent Les Echos.

Jackpot pour Zuckerberg en 2012 - "Presque deux millions de dollars de rémunération au titre de l'année 2012. Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a vu ses revenus augmenter de 11% en 2012 par rapport à l'année précédente", raconte BFM Business.
Mais 2013 pourrait être une année plus difficile pour le numéro un des réseaux sociaux. D'après le quotidien britannique The Guardian, Facebook aurait perdu des millions d'utilisateurs dans ses principaux marchés depuis le début de l'année.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte