Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le lauréat 2015 pour les énergies renouvelables est EDF Optimal Solutions qui renouvelle l'énergie de l'industrie agroalimentaire

Ludovic Dupin , ,

Publié le , mis à jour le 19/05/2015 À 20H28

L'entreprise EDF Optimal Solutions est le lauréat 2015 des premiers Trophées de la transition énergétique, remis ce 19 mai par L'Usine Nouvelle, dans la catégorie "énergies renouvelables" pour l'installation d'un système de chauffage d'eau, économe en énergie, en fonctionnement chez Bonilait Protéines.

Le lauréat 2015 pour les énergies renouvelables est EDF Optimal Solutions qui renouvelle l'énergie de l'industrie agroalimentaire

Chez Bonilait Protéines, à l’instar de toute l’industrie agroalimentaire, la consommation énergétique est importante. Dans son usine de Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), 90 % des besoins en eau chaude pour le process industriel sont désormais couverts par les énergies renouvelables, grâce à EDF Optimal Solutions. L’eau de forage est d’abord chauffée de 14 à 37 °C avec l’énergie fatale récupérée dans les tours aéroréfrigérantes de l’usine. Elle passe ensuite à 54 °C, via une installation solaire thermique. Enfin, elle est transformée en vapeur par la chaufferie biomasse du site. L’innovation majeure est la mise en place de la plus grande installation solaire thermique de France (1 470 mètres carrés), sur le parking et le nouveau bâtiment de dépotage du lait.

La bonne idée
Combiner plusieurs énergies renouvelables pour chauffer de l’eau.

Imaginée en 2012, elle fonctionne depuis 2014. Complétée par deux réservoirs de 30 mètres cubes, elle peut fournir plusieurs heures d’eau chaude, même par faible luminosité. Au-delà de l’innovation technologique, c’est un modèle économique original qu’ont élaboré EDF et Bonilait, avec l’aide de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). EDF a pris en charge l’investissement de 1,2 million d’euros. Il se rembourse sur la vente de 280 000 MWh d’eau chaude à Bonilait, sur une durée de neuf à dix ans. Ce système a déjà permis au site d’éviter l’émission de 20 000 tonnes de CO2. "Maintenant que l’ingénierie technologique et financière a été réalisée, ce modèle est facilement applicable à d’autres installations industrielles", affirme Fabien Ruiz, le chef de projet.

L.D.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle