Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le Landais DRT en passe d'être racheté par Ardian pour 1 milliard d'euros

Aurélie M'Bida , , , ,

Publié le

Le spécialiste de la chimie verte DRT, basé à Dax dans les Landes, confirme être entré en négociations exclusives avec le groupe Ardian pour lui céder la majorité de contrôle.

Le Landais DRT en passe d'être racheté par Ardian pour 1 milliard d'euros
Le site de DRT à Vielle-Saint-Girons (Landes).
© DRT - Patrick MIRAMONT

Le fleuron français de la chimie verte, situé tout près des forêts landaises, devrait changer de mains prochainement. Le groupe familial DRT, pour Dérivés Résiniques et Terpéniques, fondé en 1932 par sept sylviculteurs désireux de diversifier leurs revenus avec la gemme, vient de confirmer jeudi 30 novembre qu'Ardian entrait en négociations exclusives en vue de l'acquisition d'une participation majoritaire dans DRT, aux côtés des familles fondatrices et de Tikehau Capital.

L'opération vise  à donner au groupe, dont le chiffre d'affaires représente 350 millions d'euros, "les moyens de poursuivre activement sa stratégie de croissance organique et externe", précise le communiqué, tout en garantissant l’indépendance de DRT. La transaction, qui valorise la société à environ 1 milliard d’euros, est soutenue par le management de DRT, qui restera en place et est dirigé par Laurent Labatut.

Une ETI familiale…et internationale

Sur le créneau de la chimie fine pour les produits issus de la résine et de l’essence de pin, l'ETI compte parmi les rares champions mondiaux – et le seul en France – de sa spécialité. En pleine croissance, DRT valorise la colophane et l’essence de térébenthine dans d’innombrables applications pour les adhésifs, les encres, la confiserie, les détergents ou les parfums. En 2016, le groupe s'internationalise avec une nouvelle usine en Géorgie aux Etats-Unis, et un investissement de 50 millions d'euros. Le landais possède en outre un site près de Shanghai en Chine, et d'une participation dans une joint-venture en Inde qui exploite trois usine de produits terpéniques. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle