Le lanceur Vega échoue à mettre en orbite le satellite FalconEye1

Dans la nuit du 10 au 11 juillet, le quinzième vol du lanceur Vega s'est soldé par un échec. Selon Arianespace, une anomalie est survenue peu après l'allumage du deuxième étage, deux minutes après le décollage. La mission VV15 devait mettre en orbite le satellite FalconEye1 pour le compte des Emirats arabes unis.

Partager
Le lanceur Vega échoue à mettre en orbite le satellite FalconEye1
Lors de sa quatorzième mission, le lanceur Vega avait mis en orbite le satellite Prisma.

Arianespace a échoué à mettre en orbite le satellite FalconEye1 le mercredi 10 juillet. Cela fait suite à une défaillance de sa fusée Vega survenue deux minutes après le décollage depuis le pas de tir de Kourou (Guyane). Cette mission VV15 constitue le premier échec pour le lanceur léger de l’Agence spatiale européenne (Esa) après 14 tirs réussis depuis 2012. Quelques heures après la défaillance, Arianespace a annoncé dans un communiqué que l’analyse des données était en cours pour préciser les raisons de l’échec et qu’une « commission d’enquête indépendante serait mise en place dans les heures qui viennent. »

Anomalie suite à l'allumage de Zefiro 23

Si le début du lancer, avec le moteur P80 du premier étage, s’est déroulé normalement, une anomalie est survenue deux minutes après le décollage, suite à l’allumage du deuxième étage (Zefiro 23), selon Arianespace. D’après le site de son constructeur italien Avio, cet étage emporte 24 tonnes de carburant solide pour une masse totale de 26 tonnes. Il est conçu pour emmener le lanceur de 44 km à 150 km d’altitude en 80 secondes avec une poussée de 1 122 kN. Après ce délai, le troisième étage, équipé d’un moteur Zefiro 9, est censé prendre le relai.

Destiné à être mis en orbite héliosynchrone à 611 km d'altitude, le satellite FalconEye1 devait être le premier des deux prévus dans le cadre du programme FalconEye d’observation de la Terre au profit des forces armées des Émirats arabes unis. D’une masse de 1,2 tonne, il a été réalisé par Airbus Defence and Space, maître d’œuvre industriel qui a fourni la plateforme AstroSat-1000. Thales Alenia Space a fourni la charge utile composée d'une caméra fournissant des images d'une résolution de 70 cm. Le satellite jumeau - FalconEye2 - a un lancement prévu en fin d'année lors de la 17ème mission de Vega (VV17).

La précédente mission de Vega (VV14) remontait a la nuit du 21 au 22 mars 2019. Elle avait mis en orbite le satellite d'observation de la Terre Prisma pour le compte de l'Agence spatiale italienne.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS