Le lancement d'Ariane 5 arrêté dans les toutes dernières secondes

Alors qu'Ariane 5 devait envoyer en orbite deux satellites mardi 5 septembre, le tir a été avorté lors des dernières secondes. La fusée et les deux satellites ont été sécurisés, précise Arianespace. Le tir est reporté de deux ou trois semaines. Le calendrier des lancements suivants ne devrait pas être impacté. 

Partager
Le lancement d'Ariane 5 arrêté dans les toutes dernières secondes
La fusée Ariane 5 n'a pas été en capacité de décoller mardi 5 septembre.

Tir avorté pour Ariane 5. Alors que la fusée développée par Arianespace devait mettre en orbite deux satellites mardi 5 septembre à partir de 23h56, le lancement a finalement été avorté dans les toutes dernières secondes. Correctement positionnée sur le pas de tir du centre spatial de Kourou, en Guyane, la fusée Ariane 5 n'a finalement pas décollé.

"Dans les dernières secondes le lancement VA239 d'Ariane 5 a été arrêté, alors que le moteur Vulcain venait d'être allumé, le processus contrôle a repéré une anomalie sur le lanceur interrompant le décompte final", déclare Arianespace dans un bref communiqué. C'est donc lors de la séquence synchronisée, qui est entièrement automatisée, que l'anomalie a été détectée.

Arianespace a communiqué le 6 septembre sur les résultats des analyses préliminaires effectuées par ses équipes. Le problème a pour origine une anomalie sur un équipement électrique d'un des deux étages à poudre détectée par le calculateur de bord.

Invité la veille sur les ondes de Radio Classique, le président d'Arianespace avait apporté des premières explications. "Il arrive que dans les dernières opérations qui mènent au lancement, il y ait une difficulté ou une anomalie. A ce moment-là, on arrête. Cela arrive et ce qui arrive plus rarement c'est que cette difficulté surgisse au tout tout dernier moment (...). C'était le cas hier. Sept minutes avant le lancement, ce qu'on appelle la séquence synchronisée, commence. Les calculateurs vont faire les dernières vérifications qui vont permettre de faire les dernières opérations qui mènent au lancement. Et quatre secondes avant le lancement, les ordinateurs du lanceur vont prendre le contrôle. Et là dans les dernières secondes une anomalie a été détectée".

Le dirigeant a également rappelé l'extrême discipline et rigueur de ses équipes techniques, qui expliquent qu'aujourd'hui Ariane 5 est le lanceur le plus fiable du marché avec 80 succès consécutifs : "Vous ne partez en vol que quand vous avez tout vérifié, tout revérifié, tout re-revérifié".

La fusée Ariane 5 ainsi que les satellites Intelsat 37e et BSAT-4a ont été immédiatement sécurisés, assure Arianespace. Les données sont actuellement analysées afin de déterminer la cause de l'anomalie. La fusée, quant à elle, va être transférée au bâtiment d'assemblage final afin d'être reconditionnée pour un nouveau lancement.

Selon Arianespace, le prochain tir sera reprogrammé d'ici 2 ou 3 semaines. "La bonne nouvelle, c'est que nous n'avions pas de lancement prévu immédiatement. Cela n'aura pas d'effet domino sur les tirs suivants. Nous sommes sur le trait des lancements que nous devions faire cette année", a expliqué Stéphane Israël.

Léna Corot et Hassan Meddah

0 Commentaire

Le lancement d'Ariane 5 arrêté dans les toutes dernières secondes

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS