Le lamineur de cuivre Griset placé en redressement judiciaire

L’entreprise Griset de Villers-Saint-Paul (Oise) connaît des difficultés de trésorerie. Ses partenaires bancaires lui ont refusé un prêt de 1,5 million d’euros nécessaire à la poursuite de l’activité malgré l’appui de BPI France.

Partager

Griset, le dernier lamineur de cuivre français, a demandé, le 6 novembre 2015, son placement en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Nanterre. L’entreprise, qui emploie 115 personnes à Villers-Saint-Paul (Oise), rencontre de graves problèmes de trésorerie liés à un manque de fonds de roulement.

Cette situation l’empêche notamment d’acheter la matière première nécessaire pour assurer ses commandes. Pour y remédier, Griset a sollicité un prêt de 1,5 million d’euros auprès des banques. Malgré la garantie apportée par BPI France, ces dernières ont rejeté la demande. Une situation "ubuesque" selon Jean-Pierre Valade, PDG du groupe. Rien qu’en Italie, le montant des règlements attendus par la société avoisine les 3 millions d’euros, dont 70% bénéficient d’une garantie de la Coface. "Les banques restent frileuses, d’autant que le cuivre a perdu 25% de sa valeur depuis le mois de juin", explique le PDG.

Selon Jean-Pierre Valade, l’entreprise de cuivre, qui a développé d’importants programmes de recherche ces dernières années, a enregistré ses premiers résultats positifs depuis cinq ans en juin 2015.

Guillaume Roussange

0 Commentaire

Le lamineur de cuivre Griset placé en redressement judiciaire

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

GRISET

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS