Le lait Petit Vendéen va disparaître avec son usine

Terra Lacta fait le ménage avant un éventuel rapprochement avec Bongrain. La laiterie de Mareuil-sur-Lay-Dissais (Vendée) et celle de Bougon (Deux-Sèvres) en font les frais. 121 emplois vont disparaitre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le lait Petit Vendéen va disparaître avec son usine

Le groupe coopératif Terra Lacta (anciennement Glac, Groupement des laiteries coopératives) a annoncé la fermeture de deux usines, dont la laiterie de Mareuil-sur-Lay-Dissais, en Vendée et celle de Bougon, dans les Deux-Sèvres.

Ces deux fermetures s'inscrivent dans le cadre plus large d'un plan social touchant 237 postes chez Terra Lacta, groupe coopératif basé à Surgères (Charente-Maritime) et comptant au total 930 salariés.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La disparition de l'usine vendéenne, prévue pour mars 2014, a provoqué la surprise et un véritable émoi dans le département puisqu'avec elle risque de disparaître, selon les salariés, la marque de lait UHT "Le Petit Vendéen".

L'unité emploie 65 personnes à la production de lait et plus de 28 salariés dans des fonctions commerciales devant être rapatriées à Surgères. La laiterie de Bougon, spécialisée dans le lait de chèvre, emploie quant à elle 56 salariés.

Selon le Syndicat général de l'agroalimentaire CFDT, cette restructuration est un préambule au rapprochement que Terra Lacta, premier collecteur de lait de chèvre en France, envisage avec Bongrain, ce qui doit mener à la création d'une co-entreprise avant la fin du semestre. Si cette perspective n'aboutissait pas, Terra Lacta se retrouverait dans une situation délicate.

Il y a un an déjà, un rapprochement avec Eurial, autre groupe coopératif, avait échoué, l'entreprise ayant finalement annoncé une fusion avec la branche laitière d'Agrial.

Selon le SGA, le groupe est toujours fragilisé par la reprise d'une partie des activités de l'auvergnat Toury, réalisée en 2007.

Emmanuel Guimard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS