Le laboratoire VivaSanté met un pied au Brésil

En rachetant un spécialiste brésilien de la cicatrisation, le laboratoire pharmaceutique VivaSanté espère commercialiser ses pansements, mais aussi ses compléments alimentaires en Amérique Latine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le laboratoire VivaSanté met un pied au Brésil

Une porte d’entrée vers l’Amérique latine. En prenant 70% du capital d’un spécialiste brésilien de la cicatrisation, LM Pharma, le groupe VivaSanté accélère son expansion à l’international… et se renforce dans l’activité phare d’une de ses trois sociétés, le fabricant de pansements Urgo.

Plus connu pour ses marques phares de parapharmacie (Mercurochrome, Juvamine), VivaSanté a l’ambition de réaliser d’ici cinq ans la moitié de son chiffre d’affaires en dehors de la France. En janvier, ce groupe familial est entré en contact avec la famille fondatrice de LM Pharma, une entreprise brésilienne au chiffre d’affaires de 14 millions d’euros, créée il y a douze ans, et bien implantée auprès des hôpitaux publics locaux.

"Nous avons négocié une option pour racheter 100% du capital, sans doute d’ici trois ou quatre ans, précise Pierre Moustial, le directeur général de VivaSanté à L’Usine Nouvelle. D’ici là, nous serons accompagnés par la famille. En mettant sur le marché nos nouvelles technologies de cicatrisation, qui sont complémentaires de la gamme de LM Pharma et en nous développant auprès des hôpitaux privés, nous anticipons 20% de croissance par an au Brésil."

De quoi booster les revenus de VivaSanté, dont le chiffre d’affaires était de 430 millions d’euros en 2010, en croissance annuelle de 7 à 8%, qui vise le milliard d’euros à l’horizon 2020. En effectuant notamment une à deux acquisitions par an…

Ce qui n’empêche pas le groupe de 2 000 salariés de garder ses attaches en France. "Recherche et développement, transposition industrielle, production : l’immense majorité de notre valeur ajoutée provient de la France", affirme Pierre Moustial. Le groupe détient plusieurs usines dans l’Hexagone, sans compter quelques sites à l’international. Grâce à LM Pharma, il disposera désormais d’un centre de production près de Sao Paulo, pour servir l’Amérique Latine.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS