Le laboratoire national Lawrence Livermore s’offre un supercalculateur neuromorphique d’IBM

Le supercalculateur est composé de 16 puces bioinspirées TrueNorth. Il regroupe 16 millions de neurones artificiels et présente une très faible consommation énergétique. Spécialement adapté aux algorithmes de Deep Learning, il doit notamment être utilisé pour des applications de simulation, de cybersécurité et de non-prolifération informatique.

Partager
Le laboratoire national Lawrence Livermore s’offre un supercalculateur neuromorphique d’IBM
Dharmendra S. Modha, est directeur de recherche chez IBM. Il est spécialisé dans les systèmes informatiques bioinspirés et pose à côté du supercalculateur composé de 16 puces TrueNorth.

1 million de dollars. C’est la somme, selon le Wall Street Journal, que vient de débourser le laboratoire national Lawrence Livermore (LLNL), rattaché au département de l’Energie américain (DoE), pour s’offrir un super-calculateur inspiré du fonctionnement du cerveau humain, mis au point par IBM.

Basé en Californie, le LLNL compte utiliser ce nouvel outil pour épauler l’administration américaine de la sûreté nucléaire (la NNSA) dans ses missions de cybersécurité. Le super-calculateur sera également mis à contribution dans le cadre du programme d’informatique et de simulation avancée (ASC) de la NNSA qui vise à assurer la sécurité, la sûreté et la fiabilité de la dissuasion nucléaire des Etats-Unis sans réaliser d’essais souterrains. L’objectif est de tester différentes applications basées sur des algorithmes de Machine Learning et de Deep Learning.

16 millions de neurones artificiels

Dans les détails, ce supercalculateur est composé de 16 puces neuromorphiques TrueNorth. Développée par Big Blue dans le cadre du programme de recherche Systems of Neuromorphic Adaptive Plastic Scalable Electronics (SyNAPSE), la puce TrueNorth vise à reproduire dans le silicium un réseau de neurones artificiels. La puce de 4,3 cm intègre ainsi un million de neurones artificiels et 256 millions de synapses.

Les puces neuromorphiques ont été développées pour réaliser des tâches, comme la reconnaissance de contenus à l’intérieur d’une image ou la reconnaissance vocale, que les processeurs classiques peinent à effectuer, mais qui sont très bien exécutées par notre cerveau. Aujourd’hui, les ordinateurs effectuent ces tâches grâce à des algorithmes de Deep Learning, qui tournent sur des processeurs graphiques, initialement développés pour le monde du jeu vidéo, ou des FPGA, des puces qui peuvent être programmées pour des applications particulières.

Une consommation énergétique équivalente à celle d’une tablette

Toutefois, ces algorithmes demeurent extrêmement gourmands en puissance de calcul et en énergie. Les faire tourner sur des puces neuromorphiques, dont l’architecture est spécialement adaptée, permettrait de diminuer sensiblement la consommation énergétique requise. IBM assure ainsi que 16 puces TrueNorth ne consomment que 2,5 watts soit l’équivalent de la consommation énergétique d’une simple tablette numérique.

En août dernier, une équipe de chercheurs d’IBM est parvenue à reconstituer le cerveau "numérique" d’un rongeur en assemblant 48 puces neuromorphiques TrueNorth . A terme, le géant informatique souhaiterait directement intégrer ces puces bioinspirées dans les smartphones, montres connectées ou autres dispositifs portables.

Comme le rappelle le Wall Street Journal, IBM n’est pas la seule entreprise à plancher sur cette nouvelle architecture spécialement dédiée aux algorithmes d’intelligence artificielle. Le californien Qualcomm s’est également lancé dans la course et travaille sur une puce similaire baptisée Zeroth.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS