Le laboratoire israélien Teva dément vouloir supprimer 6000 postes

Teva Pharmaceutical Industries a dit, jeudi 23 mars, vouloir mettre un terme à ses activités déficitaires et geler les recrutements, mais a précisé que le chiffre de 6000 suppressions de postes évoqué par des médias israéliens était inexact.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le laboratoire israélien Teva dément vouloir supprimer 6000 postes

Plus tôt dans la journée, deux sites d'informations financières israéliens avaient séparément rapporté que le premier fabricant mondial de génériques pourrait supprimer entre 2000 et 6000 postes à travers le monde, soit jusqu'à 11% de son effectif global. Les chiffres cités par les médias sont inexacts, a déclaré la première société cotée israélienne dans un communiqué.

"Un plan efficace fait partie intégrante de la réalité des activités de Teva. Le plan inclut, entre autres choses, la fin des activités déficitaires, le regroupement de fonctions, en plus du gel des recrutements et du renouvellement naturel des employés", indique la société. "Nous aimerions souligner que les chiffres publiés par les médias sont incorrects", ajoute-t-elle.

L'entreprise, cotée à Tel Aviv et à New York, emploie 57 000 personnes à travers le monde.

L'année 2016 a été difficile pour le groupe, avec notamment des acquisitions coûteuses et des retards de lancement de nouveaux médicaments. Depuis le début de l'année, l'action cotée à New York accuse une baisse de 10,04% après avoir déjà plongé de 44,8% en 2016.

Teva est sans directeur général permanent depuis février après la démission d'Erez Vigodman, victime de la défiance des investisseurs vis-à-vis du groupe. Yitzhak Peterburg assure les fonctions de directeur général par intérim. Teva a déjà supprimé une centaine de postes en Israël, selon Calcalist, l'un des sites d'informations financières mentionnés.

(Reuters)

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS