Le laboratoire Ipsen acte la transformation de sa R&D

A l’occasion d’un prestigieux partenariat signé avec le CNRS, Ipsen, le deuxième laboratoire pharmaceutique français, en a profité pour poser les bases de la transformation de sa R&D.

Partager
Le laboratoire Ipsen acte la transformation de sa R&D

Le jeudi 20 novembre, dans ses locaux franciliens, Ipsen annonçait la naissance d’"Archi-Pex", un laboratoire de recherche et d’innovation commun avec le CNRS, en association avec l’université de Rennes 1 et le CEA. Leur ambition, accélérer durant cinq ans le développement de nouvelles formulations de médicaments basées sur des auto-assemblages de peptides.

"Les objectifs de ce projet sont d’augmenter la période de libération du principe actif afin de diminuer encore la fréquence des prises de médicaments, et d’étudier la possibilité de nouvelles voies d’administration de molécules phares d’Ipsen", explique Claude Bertrand, le patron de la R&D du deuxième laboratoire pharmaceutique français, qui a réalisé 2 milliards d’euros de chiffre d'affaires en 2013. Il espère ainsi faire émerger un à deux produits de cette collaboration.

Au sein du groupe, une dizaine de chercheurs, dont deux doctorants CIFRE, plancheront pour ce laboratoire commun soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche. Archi-Pex impliquera trois sites: le centre développement d’Ipsen à Dreux, l’université de Rennes 1 et le laboratoire du CNRS hébergé au sein du CEA à Saclay.

L’arrivée de la Somatuline dans le traitement du cancer

Mais leur collaboration avait été entamée il y a quinze ans, donnant lieu à trois brevets et quatorze publications scientifiques. "Les chercheurs fondamentaux n’ont pas perdu leur âme en faisant ce travail ", se félicite-t-on au sein du CEA. Ipsen a réussi à mettre au point la formulation à libération prolongée de la Somatuline, son médicament phare en endocrinologie, qui devrait être autorisé sous peu aux Etats-Unis et l’année prochaine en Europe pour traiter certains cancers.

"C’est imminent et sans doute l’un des relais de croissance les plus importants pour les années à venir pour Ipsen", s’exclame Claude Bertrand. "Nous sommes en concurrence avec un très gros acteur, Novartis (numéro un mondial de la pharmacie, ndlr), précise Christel Bories, la directrice générale déléguée d’Ipsen. Un des axes majeurs de notre différenciation, c’est la facilité pour les infirmières d’injecter le produit, et sa diffusion sans douleur chez le patient."

Aux Ulis, un site de R&D ouvert à d’autres partenaires

Le groupe pharmaceutique n’entend pas se limiter à cette open innovation pour transformer sa R&D. Il veut ainsi convertir son site des Ulis (Essone) en centre ouvert à d'autres partenaires dès l’année prochaine. Et il finalisera en parallèle le déménagement de son centre de recherche américain à Cambridge, pour bénéficier de la proximité de toutes les grandes biotechs mondiales.

En 2013, Ipsen avait dépensé près de 260 millions d’euros en R&D, soit plus de 21% du chiffre d’affaires.

Gaëlle Fleitour

0 Commentaire

Le laboratoire Ipsen acte la transformation de sa R&D

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS