Economie

Le laboratoire Femto-ST structure son ingénierie

, , ,

Publié le

Une fondation portée par l’université de Franche-Comté accueille Femto Engineering, une "business unit" entièrement dédiée au transfert technologique et à l’incubation de start-ups.

Le laboratoire Femto-ST structure son ingénierie
Laboratoire de recherche technologique
© Femto-ST

Le laboratoire bisontin Femto-ST (sciences de l’ingénieur) pourra dorénavant mieux travailler avec les PME et les grands groupes en matière de transfert technologique.

Franche-Comté’Innov (FC’Innov), fondation partenariale portée par l’université de Franche-Comté, hébergera à partir de septembre sa "business unit", baptisée Femto Engineering.

"Il s’agit de combler le fossé entre recherche fondamentale et les développements vers le monde socio-économique qui peuvent en découler", souligne Grégory Haye, responsable des relations industrielles chez Femto-ST (35 millions d’euros de budget, 700 personnes).

Cette création permettra l’embauche de douze ingénieurs ou docteurs à plein temps d’ici à 2015, dont six dès la mise en service et favorisera par ailleurs l’incubation de projets d’entreprise qui pourront en découler.

Femto Engineering vise dans les cinq ans un million d’euros de chiffre d’affaires, hors subventions liées à des projets collaboratifs, soit les deux tiers des revenus globaux espérés par FC’Innov.

Les axes de cette recherche appliquée tourneront autour des grandes spécialités du laboratoire comtois : micro fabrication, micro usinage, temps fréquence, énergie ou encore "smart systems".

Didier Hugue

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte