Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le Koweït signe pour 30 hélicoptères militaires H225M Caracal

Anne-Katell Mousset , , , ,

Publié le

Après un engagement ferme en octobre 2015, le Koweït vient de signer avec Airbus Helicopters un contrat portant sur la vente de 30 hélicoptères H225M Caracal. Une acquisition à plus d'un milliard d'euros. 

Le Koweït signe pour 30 hélicoptères militaires H225M Caracal
L'Airbus H225M
© Anthony Pecchi

Un contrat à plus d'un milliard d'euros. C'est ce que viennent de signer ce 9 août le ministère de la Défense du Koweït et Airbus Helicopters, en présence du ministre de la Défense français Jean-Yves Le Drian.

La vente porte sur l'acquisition par le Koweït de 30 hélicoptères H225M Caracal destinés à l’armée koweitienne et à la garde nationale du Koweït et des services supports.

"Le choix du Koweït consacre une nouvelle fois la cohésion de l'Équipe France et la qualité des industries françaises de Défense. Par cette décision, le Koweït renforce encore le partenariat stratégique qui lie nos deux pays depuis plusieurs décennies alors que nous sommes aujourd'hui engagés côte à côte dans la lutte contre Daech en Irak et en Syrie", a déclaré Jean-Yves Le Drian.

Un succès à l'export

La flotte de H225M Caracal sera utilisée pour une grande variété de missions, allant des opérations navales, au transport militaire en passant par l'évacuation médicale.

Le H225M Caracal est le dernier né de la famille Super Puma / Cougar d'hélicoptères militaires, avec plus de 500 unités déjà livrées dans le monde. Le Koweït est le dernier pays en date à faire l'acquisition de cet appareil après des ventes en France, au Brésil, au Mexique, en Malaisie, en Indonésie et en Thaïlande.

Cette commande n'est pas une surprise. Lors d'une visite officielle en France en octobre 2015, le premier ministre du Koweït s'était engagé fermement pour l'achat de 24 hélicoptères H225M. Des lettres d'intention avaient également été signées pour des véhicules blindés légers et la modernisation de huit patrouilleurs P37.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

09/08/2016 - 15h15 -

Et voilà on continue de vendre des armes à des pays qui soutiennent les terroristes à l'origine de tant de meurtres sur notre territoire. Quand allons nous comprendre que nous sommes en train d'armer ceux qui vont bientôt nous détruire?
Répondre au commentaire
Nom profil

16/08/2016 - 19h20 -

Bonjour le poste niveau café du commerce, il y a un truc qui s'appelle la géopolitique, ça ne fait pas de mal, allez, encore un picon-biére...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle