Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[le koob de la semaine] "La comédie humaine du travail" de Danièle Linhart

Christophe Bys

Publié le

Aujourd’hui on est Vendredi, et le vendredi on vous propose une lecture gratuite d’un koob (un résumé analytique détaillé) autour du leadership et du management. Une fois n'est pas coutume, c’est l'essai critique de la sociologue Danièle Linhart "La comédie humaine du travail" qui a été retenu.

[le koob de la semaine] La comédie humaine du travail de Danièle Linhart
Dans son livre "La comédie humaine du travail", Danièle Linhart met en avant la complexité du travail moderne.
© Wikimedia DE

La sociologue Danièle Linhart dénonce la comédie humaine du travail dans un essai éponyme paru aux éditions Eres. Elle met en évidence les rouages des politiques managériales des dirigeants qui se concentrent sur la personnalité, le bien-être, la subjectivité du salarié, sans aucune reconnaissance de son expérience et des capacités professionnelles pour mieux le contrôler.

Rien n'a changé (ou presque) depuis Taylor

Cette réalité du travail est le fruit d’une évolution qui trouve sa source dans la conception taylorienne et fordienne du travail. Danièle Linhart rapproche Taylor et Ford des managers modernes en montrant que si les techniques employées diffèrent, les objectifs demeurent les mêmes : imposer une vision du travail pour que le salarié fasse corps avec son entreprise sans aucune possibilité de se plaindre.

En effet, respecter l’humain dans son travail, c’est respecter le professionnel et son point de vue, mais également prendre en considération son expérience. L’individu a besoin de règles professionnelles pour encadrer ses émotions et ne pas se laisser submerger par elles. Or le travail contemporain n’offre plus cela, au contraire il s’en nourrit.

Une humanisation paradoxale

Dans son livre, Danièle Linhart met en avant la complexité du travail moderne. En humanisant le travail, les managers modernes fragilisent paradoxalement les salariés et les privent de tout pouvoir de critique. Mais alors, comment renouer avec le sens authentique qu’est le travail ? En professionnalisant de nouveau le travail et en considérant le salarié dans sa dimension d’expert de son métier…

En lisant ce koob, vous apprendrez comment la conception du travail a évolué pour passer de la déshumanisation taylorienne à la surhumanisation managériale.

 
Vous apprendrez également :

- quelles sont les caractéristiques du management moderne qui psychologise le travail et mise sur la dimension humaine des salariés ;

- comment, au nom d’un nouvel humanisme, les compétences professionnelles et les métiers se trouvent en réalité niés et disqualifiés ;

- quelle est la politique instaurée par les nouveaux managers pour faire adhérer les salariés aux valeurs de leur entreprise ;

- comment la conception du travail de Taylor et de Ford rejoint la logique moderne d’une perte de sens et d’un appauvrissement du travail ;

- comment le travail moderne aboutit à un épuisement moral des salariés conduisant à des dépressions ?

Si vous voulez en savoir plus, venez découvrir notre koob en intégralité à lire ou à écouter gratuitement en cliquant ICI

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle