Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

"Le Kadjar est plus sensuel que les crossovers traditionnels", pour le designer de Renault Laurens van den Acker

Pauline Ducamp , , ,

Publié le

Entretien Après la Clio IV, le Captur et le nouvel Espace, le Kadjar est le quatrième véhicule dessiné par Laurens van den Acker pour Renault. Baskets rouges aux pieds, la couleur du nouveau crossover, le designer du groupe revient sur ses intentions esthétiques pour un modèle dans lequel le design est primordial dans l'acte d'achat.

Le Kadjar est plus sensuel que les crossovers traditionnels, pour le designer de Renault Laurens van den Acker © Renault

L'Usine Nouvelle - Quel parti pris design avez-vous choisi pour le Kadjar ?

Laurens van den Acker - Renault voulait offrir un crossover qui ne soit pas traditionnel. Nous ne voulions pas lui donner un look de baroudeur mais une allure sportive et surtout plus sensuelle. Le Kadjar reprend les codes de Clio IV et de Captur, car cette nouvelle image de marque semble plaire aux clients.

Pourquoi le segment des crossovers est-il plébiscité sur tous les marchés ?

Il y a tout un imaginaire autour du crossover. D'un côté la position de conduite élevée apporte un sentiment de sécurité. De l'autre, l'émotion du design évoque l'aventure, on se sent plein de vie. S'ils achètent une voiture statutaire, les conducteurs de crossovers ne veulent pas pour autant avoir l'air "pépère".

Le crossover est-il l'incarnation moderne de la liberté automobile ?

Oui c'est une promesse de liberté, fondamentale pour l'automobile. Aujourd'hui, en voiture, les conducteurs sont souvent coincés en ville, dans les bouchons. Le Kadjar et les crossovers rendent possible cette liberté, comme une maison au bord de la mer. C’est possible de s'évader.

Quels sont les liens du Kadjar avec le Qashqai, son équivalent dans la gamme Nissan ?

Le Kadjar est bâti sur une plateforme de l'Alliance, qu'utilise aussi le Qashqai. L'intérieur emprunte en revanche beaucoup à l'Espace, mais il ne sera dévoilé qu'au Salon de Genève, début mars.

Propos recueillis par Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle