Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Le jurassien Spaleck ébavure avec son Diabolo

, ,

Publié le

Made in France

Le jurassien Spaleck ébavure avec son Diabolo
Un tonneau d’ébavurage pour les serruriers et les métalliers.

Né en 2010 sur reprise d’actifs, Spaleck Industries innove à double titre. Le concepteur et fabricant de systèmes de finition de pièces métalliques, implanté à Pierrefontaine-les-Varans (Doubs), lance un tonneau d’ébavurage destiné aux serruriers et aux métalliers. Spécialiste d’une offre sur mesure, l’entreprise standardise pour un équipement qui sera produit en petites séries. "Pour répondre aux besoins de cette clientèle, il nous a fallu résoudre un certain nombre de difficultés en termes de taille, d’industrialisation et de coûts", explique Élise Pichon, la gérante de cette TPE qui réalise un chiffre d’affaires de 1,4 million d’euros et compte cinq salariés. Baptisé Diabolo, ce tonneau d’ébavurage, qui décalamine, désoxyde et dégraisse est très compact. Il a une capacité de 100 kilogrammes. "Nous avons dû réduire les composants de tôlerie et optimiser leur assemblage afin d’éviter les soudures", commente la dirigeante.

Tout a été pensé au niveau des fonctionnalités proposées à une échelle réduite. Après un an de mise au point, l’équipement dispose d’une aspiration des poussières, d’un bon niveau d’insonorisation, de bacs intégrés pour la récupération des pièces et d’un tableau de commandes illustré pour éviter les traductions. Le prix de vente catalogue est inférieur à 15 000 euros. Sans concurrence française, Spaleck Industries s’appuie sur un réseau de distributeurs qu’il souhaite étoffer. "Nous ciblons aussi l’export dans les pays limitrophes et recherchons des agents", précise Élise Pichon. Les premières ventes répondent aux objectifs. La TPE compte passer à la vitesse supérieure en atteignant les 40 unités commercialisées à l’année, d’autant que son Diabolo bénéficie d’une maintenance très allégée.

Didier Hugue

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle