Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le joli coup tactique du plan solaire d'EDF

,

Publié le

Le joli coup tactique du plan solaire d'EDF © EDF EN

Que l’on ne s’y trompe pas. Aussi historique puisse-t-il paraître, le plan solaire annoncé par EDF ne marque aucun changement profond de stratégie chez l’électricien français. Le déploiement annoncé de 30 mégawattheures d’énergie solaire photovoltaïque en France métropolitaine, entre 2020 et 2035, se fera sans toucher ni aux 5 milliards d’euros d’investissements annuels consacrés par EDF à parts égales aux nouveaux moyens de production nucléaires et aux renouvelables, ni à sa volonté de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires au-delà de 40 ans. « Il n’est pas question de toucher un cheveu au grand carénage », a prévenu le PDG du groupe, Jean-Bernard Lévy. Malgré l’annonce de la fermeture de la centrale de Fessenheim fin 2018, le plan solaire d’EDF n’annonce aucune volonté de réduire sa production nucléaire. Les projets de construction de nouvelles centrales sont toujours d’actualité. Pas question non plus de toucher un iota à la stratégie Cap 2030, lancée en 2015 par Jean-Bernard Lévy. L’objectif reste de tripler les activités à l’international et de doubler la production d’énergies renouvelables d’ici à 2030, en visant 50 gigawatts installés dans le monde, France comprise. Il sera toujours temps de réviser le plan solaire s’il dépasse cet objectif. Enfin, que les actionnaires se rassurent, ce vaste programme, qui devrait nécessiter 35 milliards d’investissements, est porté par la filiale EDF Énergies nouvelles, rompue au montage de ces projets avec peu de fonds propres, mais beaucoup de crédits bancaires et d’investissements de partenaires. Et si EDF s’est résolu à utiliser son foncier pour développer la production solaire en France, c’est à la condition que l’État lance des appels d’offres pour des centrales d’au moins 100 mégawatts. Une manière de renvoyer la balle dans le camp de Nicolas Hulot.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus