Le japonais Sumitomo rachète l'irlandais Fyffes pour créer le leader de la banane

DUBLIN (Reuters) - La maison de négoce japonaise Sumitomo a annoncé vendredi avoir lancé une offre de 751 millions d'euros sur l'irlandais Fyffes afin de créer le premier distributeur de bananes en Europe et en Asie.

Partager
Le japonais Sumitomo rachète l'irlandais Fyffes pour créer le leader de la banane
La maison de négoce japonaise Sumitomo a annoncé vendredi avoir lancé une offre de 751 millions d"euros sur l"irlandais Fyffes afin de créer le premier distributeur de bananes en Europe et en Asie.

Vers un nouveau leader de la banane en Europe et en Asie ? La maison de négoce japonaise Sumitomo a annoncé vendredi avoir lancé une offre de 751 millions d'euros sur l'irlandais Fyffes afin de créer le premier distributeur de bananes en Europe et en Asie. Sumitomo propose 2,23 euros en numéraire par action Fyffes, représentant une prime de 49% par rapport au cours de clôture de jeudi.

La transaction, recommandée par Fyffes, reflète la valorisation relativement faible du producteur irlandais ces derniers mois et la volonté de Sumitomo de ne pas se lancer dans une longue bataille d'OPA, ont dit les analystes.

La groupe de Dublin avait tenté en vain, il y a deux ans, de mettre la main sur son concurrent américain Chiquita afin de créer le premier producteur de bananes au monde. Mais les groupes brésiliens Cutrale et Safra avaient surenchéri en proposant une offre supérieure de 20% à celle de Fyffes.

L'action Fyffes a fini en hausse de 48,86% à 2.270 euros à la Bourse de Dublin.

Sumitomo a dit espérer boucler l'accord avant la fin mars sous réserve de l'approbation des autorités de tutelle. Contrairement à ses concurrents américains tels que Chiquita, Fresh Del Monte Produce et Dole Food, le groupe japonais a très peu de doublons géographiques avec Fyffes.

Investec estime que la transaction représente 11,1 fois l'Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôt, dépréciations et amortissements) escompté en 2017, contre le multiple de 10,4 fois payé par Cutrale pour Chiquita.

"Il s'échange avec une décote par rapport à sa valeur réelle depuis un certain temps", a commenté Ives Huggard, analyste chez Investec, soulignant la faible liquidité du titre. "Mais c'est un bon prix payé par Sumitomo. Peut-être pour empêcher toute initiative d'un concurrent", a-t-il ajouté.

Sumitomo contrôle 30% des importations de bananes au Japon et possède des plantations aux Philippines et un réseau de distribution à travers l'Asie. Il estime avec Fyffes disposer de plus de poids et de diversité, tout en élargissant sa gamme de produits.

"Nous estimons que cette transaction représente une proposition convaincante pour nos actionnaires et qu'elle cristallise la valeur substantielle créée au cours des dernières années via les différents développements stratégiques et les bonnes performances opérationnelles de notre groupe", a déclaré pour sa part David McCann, président de Fyffes, cité dans un communiqué.

Pour Reuters, Conor Humphries, Benoit Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 Commentaire

Le japonais Sumitomo rachète l'irlandais Fyffes pour créer le leader de la banane

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS