L'Usine Aéro

Le japonais Kawasaki monte à bord de l'A330neo d'Airbus

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Selon le quotidien japonais Nikkei, le conglomérat industriel nippon Kawasaki Heavy Industries a été choisi par le britannique Rolls-Royce pour prendre part au développement du moteur du gros porteur A330neo d'Airbus.

Le japonais Kawasaki monte à bord de l'A330neo d'Airbus © Airbus

S'il est mondialement connu pour ses motos, le "keiretsu" (conglomérat) japonais Kawasaki Heavy Industries est aussi un sous-traitant du secteur aéronautique.

Selon le quotidien nippon Nikkei, la filiale aérospatiale du groupe a été choisie par le motoriste britannique Rolls-Royce pour participer au développement du Trent 7000, le nouveau turboréacteur qui équipera l'A330neo. Le gros porteur historique d'Airbus sera disponible en 2017 dans sa version remotorisée.

Kawasaki livrera des pièces de turbines, relate Nikkei, rappelant que le conglomérat fait déjà partie de la supply chain de l'A330 actuel.

L'objectif affiché d'Airbus avec son A330neo est la réduction de 12% de la consommation de carburant de l'appareil. De quoi rivaliser avec le fleuron de son concurrent Boeing, le 787 Dreamliner.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte