Le Japon va revoir la durée d'exploitation des réacteurs

Selon les propos du porte-parole du gouvernement, Osamu Fujimura, le 18 janvier, le Japon prévoit d’inscrire dans la loi de porter à 60 ans la durée d’exploitation des réacteurs nucléaires.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Japon va revoir la durée d'exploitation des réacteurs

"Les extensions seront exceptionnellement approuvées lorsque la sécurité est assurée", estime le porte-parole. En effet, le gouvernement prévoit d’étendre la durée d’exploitation des centrales, sous réserve d’obtention d’une autorisation spéciale au-delà de 40 ans. Il prend ainsi exemple sur ce qui a été fait aux Etats-Unis. "Nous nous inscrivons dans une ligne mondiale", a justifié un responsable du gouvernement

Cette annonce fait suite aux déclarations de Goshi Hosono, le ministre de l'Environnement également chargé du traitement de l'accident de Fukushima. Il avait précisé que le gouvernement voulait fixer une durée maximum légale de 40 ans. Une idée qui ne serait pas remise en cause selon le porte-parole : "il n'y a pas de changement à la limite de base de 40 ans, mais des exceptions".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cette proposition d’extension a provoqué des réactions immédiates, notamment de la part des opposants à l’énergie nucléaire. "Le risque est inacceptable pour le peuple du Japon, surtout quand il souffre déjà des effets continus de la crise de Fukushima", précise Junichi Sato, directeur de l'association écologiste Greenpeace Japon.

Sur le parc de 54 réacteurs nucléaires japonais, 3 ont plus de 40 ans et 16 plus de 30 ans.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS