Le Japon va déployer un plan de soutien de 1.100 milliards de dollars

TOKYO (Reuters) - Le Japon va mettre sur pied un nouvel ensemble budgétaire à hauteur de 1.100 milliards de dollars (1.003 milliards d'euros), qui comprendra une part importante de dépenses, pour atténuer les dégâts économiques provoqués par l'épidémie de coronavirus, montre un projet de budget que Reuters a pu consulter mercredi.
Partager
Le Japon va déployer un plan de soutien de 1.100 milliards de dollars
Shinzo Abe, Premier ministre du Japon. Le Japon va mettre sur pied un nouvel ensemble budgétaire à hauteur de 1.100 milliards de dollars (1.003 milliards d'euros), qui comprendra une part importante de dépenses, pour atténuer les dégâts économiques provoqués par l'épidémie de coronavirus, montre un projet de budget que Reuters a pu consulter mercredi. /Photo prise le 25 mai 2020/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Ce plan de relance, qui sera en partie financé par un second budget additionnel pour l'exercice fiscal actuel débuté en avril, viendra s'ajouter à l'ensemble budgétaire de 1.100 milliards de dollars déjà déployé en avril pour faire face à l'impact de la crise sanitaire.

La réponse économique apportée par Tokyo à la crise actuelle sera ainsi portée au total à 234.000 milliards de yens - soit près de 40% du produit intérieur brut (PIB) du Japon.

Le plan de relance de 117.000 milliards de yens que le gouvernement compte valider mercredi comprendra 33.000 milliards de yens de dépenses directes, selon le document consulté par Reuters.

"Nous devons protéger les entreprises et l'emploi par tous les moyens face à la route difficile qui nous attend", a déclaré mercredi le Premier ministre, Shinzo Abe, lors d'une réunion avec des élus du parti au pouvoir. "Nous devons engager tous les mesures nécessaires pour nous préparer à une nouvelle vague de l'épidémie", a-t-il ajouté.

Des représentants du gouvernement avaient auparavant fait savoir que le nouvel ensemble budgétaire comprendrait des mesures pour accroître notamment les dépenses médicales, aider les entreprises en difficulté à payer leurs loyers, soutenir les étudiants ayant perdu un emploi à temps-partiel et des subventions aux compagnies dont les ventes ont chuté.

(Takaya Yamaguchi et Tetsushi Kajimoto; version française Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS