Le Japon envisage d'autres mesures de relance pour amortir le choc du COVID-19

TOKYO (Reuters) - Le Japon réfléchit à de nouvelles mesures de relance pour tenter d'amortir le choc économique de l'épidémie de coronavirus, a annoncé vendredi le ministre japonais de l'Economie, à l'heure où le pays sombre dans une profonde récession.
Partager
Le Japon envisage d'autres mesures de relance pour amortir le choc du COVID-19
Le Japon réfléchit à de nouvelles mesures de relance pour tenter d'amortir le choc économique de l'épidémie de coronavirus, a annoncé vendredi le ministre japonais de l'Economie, Yasutoshi Nishimura (photo), à l'heure où le pays sombre dans une profonde récession. /Photo d'archives/REUTERS/Issei Kato

"Nous sommes (...) en train d'examiner quelles mesures supplémentaires sont nécessaires, en consultation avec le Premier ministre et en étroite coordination avec la coalition au pouvoir", a déclaré Yasutoshi Nishimura lors d'une conférence de presse.

Le Japon a dévoilé en avril un plan de relance de 1.100 milliards de yen qui vise essentiellement à protéger les emplois et éviter la faillite des petites et moyennes entreprises. Il prévoit entre autres des allocations aux foyers les plus modestes et des prêts à taux zéro pour les PME.

Selon le quotidien économique Nikkei, le parti libéral-démocrate au pouvoir compte présenter au Premier ministre Shinzo Abe un nouveau plan qui prévoit de couvrir à deux tiers les loyers des petites entreprises touchées de plein fouet par l'épidémie pour une période pouvant aller jusqu'à six mois.

Les chiffres préliminaires du PIB japonais au premier trimestres seront publiés le 18 mai mais selon un sondage réalisé par Reuters auprès de 14 analystes, la troisième puissance économique mondiale pourrait se contracter de 4,6% sur la période janvier-mars .

Depuis le début de l'épidémie, quelque 16.000 cas de contamination au nouveau coronavirus ont été recensés dans le pays où 603 personnes sont mortes de ce virus, apparu en Chine en décembre avant de s'étendre dans le reste du monde.

L'état d'urgence, qui devait prendre fin initalement mercredi, a été prolongé lundi jusqu'au 31 mai, le gouvernement jugeant prématuré de lever ce dispositif en vigueur à Tokyo et dans plusieurs régions depuis le 7 avril puis étendu par la suite au reste du territoire.

(Kaori Kaneko and Tetsushi Kajimoto, version française Marine Pennetier)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS