Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le Japon commande 105 F-35 aux Etats-Unis

Sybille Aoudjhane , , ,

Publié le

Vu sur le web La visite du président des Etats-Unis, Donald Trump, au Japon a permis de clôturer l'achat de 105 F-35 par le pays du Soleil levant. Ce dernier s'y était engagé en décembre 2018, quelques mois avant l'accident toujours mystérieux d'un récent modèle dans l'océan Pacifique.  

Le Japon commande 105 F-35 aux Etats-Unis
La flotte du Japon s'élèvera à 147 F-35.
© Lockheed Martin

Le Japon est désormais le pays étranger qui possède le plus de F-35. Lors de sa visite de quatre jours au Japon fin mai, Donald Trump a confirmé l’achat de 105 F-35 par le pays du Soleil-Levant. Le Japon "vient d'annoncer son intention d'acheter 105 nouveaux avions furtifs F-35", a déclaré Donald Trump au palais japonais d'Akasaka, à Tokyo. "Cet achat donnera au Japon la plus grande flotte de F-35 de tous les alliés des États-Unis."

La commande de 105 F-35 est constituée de 63 F-35As et de 42 jets STOVL (Short Take Off Vertical Landing). C’est la première fois que le Japon acquiert une telle version de l’appareil.

L’engagement de la part du Japon avait déjà été signé en décembre 2018. A la suite de cette acquisition, le Japon possèdera 147 modèles de l’avion conçu par Lockheed Martin. Le constructeur américain explique que cette commande a pour but de remplacer la flotte de plus de 100 Mitsubishi F-15J.

Un défi pour la Chine

"L'accord sur les F-35 aidera probablement le Japon à réaffirmer son rôle d'acteur de premier plan dans le domaine de la sécurité, mais représentera également un nouveau défi pour l’Armée chinoise, qui a étendu son influence dans la région indo-pacifique ces dernières années", analyse Business Insider.

Song Zhongping, analyste militaire basé à Hong Kong et ancien instructeur du corps d'artillerie de l’armée chinoise, a déclaré à Business Insider : "cet achat déclenchera certainement une course aux armements dans la région, poussant la Chine à faire de même en développant et en déployant davantage de jets dans la région pour contrer la présence militaire des États-Unis et de leurs alliés". 

L'accident d'avril

Le rachat de nouveaux F-35 s’organise alors qu’un accident survenu le 9 avril dernier n’a toujours pas été élucidé. Comme le rappelle Reuters, un modèle F-35 de moins d’un an n’a plus donné de signal alors qu’il survolait l’océan Pacifique. Reuters cite les Forces d'autodéfense du Japon : le jet monoplace a disparu par beau temps à environ 135 km à l’est de la base aérienne de Misawa, au nord de Honshu, l’île principale du Japon, vers 19h27. Les conditions de l’accident sont encore mystérieuses. Le Figaro rapporte ce mardi 4 juin que les recherches du corps et de l’épave ont été abandonnées, tandis que l’enquête sur les causes se poursuit. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle