Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le Japon adopte des normes plus sévères de radioactivité des aliments

Astrid Gouzik ,

Publié le

Le gouvernement a abaissé fortement les limites maximum admissibles de césium par rapport aux niveaux provisoires décidé après Fukushima.

Le Japon adopte des normes plus sévères de radioactivité des aliments © Mr Tea - Flickr - C.C.

La commission d’experts du ministère japonais de la Santé s’est prononcée vendredi 24 février. Elle a adopté des normes plus sévères concernant la radioactivité dans les aliments. Ils ont décidé de plafonner à 100 becquerels par kilogramme la teneur maximum en césium radioactif. Après l’accident de Fukushima, ils avaient fixé un niveau provisoire à 500 becquerels par kilogramme.

Les boissons ou les aliments destinés aux enfants en bas-âge ne pourront pas contenir plus de 50 becquerels de césium radioactif par kilogramme. La teneur en césium du lait devra elle est aussi être inférieure à cette limite.

C’est au tour du gouvernement de valider cette décision qui doit entrer en vigueur dès le 1er avril. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle