Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le haut de gamme Renault en toute discrétion à Francfort

Pauline Ducamp , ,

Publié le

Le constructeur a présenté Initiale Paris, un concept qui redéfinit son offre haut de gamme, mais sans enthousiasme.

Le haut de gamme Renault en toute discrétion à Francfort © IAA

"Revenir sur le haut de gamme", telle est l'ambition affichée par Renault avec le concept Initiale Paris. Dernier véhicule d'une famille de six concepts, ce modèle préfigure le véhicule qui remplacera dès le second semestre 2014 l'Espace.

Crossover

Long de 4,85m, le concept Initiale Paris emprunte beaucoup a l'univers des crossovers, avec une garde au sol surélevée, des formes musculeuses et la nouvelle signature Renault sur la face avant. Son allure allongée et volumique rappelle elle les breaks. Le toit panoramique en plexigas reprend de façon stylisée en aluminium le plan de Paris. Bose signe le système audio. Le label Initiale Paris servira lui à des séries spéciales sur les autres véhicules de la gamme, peut-être à terme à une ligne spécifique.

Modularité

"Nous voulons exprimer le premium selon des axes chers a Renault : l'humain et l'art du voyage. Nous avons voulu rénover l'Espace en conservant le volume et en ajoutant la dynamique du SUV", explique Philippe Klein, directeur des programmes chez Renault. Le véhicule sera le premier chez Renault à bénéficier de la nouvelle plate-forme modulaire de l'Alliance Renault baptisée CMF.

La fabrication débutera en fin d'année prochaine à Douai (Nord), avec une présentation certainement au Mondial de Paris. Le label Initiale Paris servira lui à des séries spéciales sur les autres véhicules de la gamme, peut-être à terme à une ligne spécifique.

La conférence de presse du français, mercredi 10 septembre, n'a pas donné beaucoup de détails sur ce retour de Renault dans le haut de gamme. Carlos Ghosn n'a fait qu'une brève apparition pour poser sur quelques photos à la fin de l'événement, laissant le soin au designer Laurens van den Acker d'assurer l'intendance. Le président de l'alliance Renault-Nissan assurait de son côté la conférence de presse Nissan et le point presse avec Dieter Zetsche, patron de Daimler.

Alliance avec Daimler

Le haut de gamme Renault ne bénéficiera pas pour le moment de synergies techniques avec le constructeur premium sur ce segment. Dans une conférence de presse avec Dieter Zetsche, le patron de Daimler, Carlos Ghosn a détaillé le partage de moteurs 4 cylindres Mercedes pour Infiniti, l'accord de développement en commun de boîtes automatiques avec Nissan ou encore le projet commun entre Infiniti et Mercedes sur une compacte de segment C. Mais rien pour Renault. Le français ne bénéficie pour le moment de la collaboration que sur le projet Twingo/Smart, les utilitaires et la vente de motorisations pour Mercedes. Des coopérations au cœur de son savoir-faire.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

11/09/2013 - 17h16 -

Renault se pointe sur le segment du luxe en Allemagne ? C'est joufflu ça… 'Manquent pas d'air…

(Ils viennent prendre un cours ?)
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle