Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le groupe VW a vendu 10,83 millions de véhicules en 2018, un record

Publié le

BERLIN (Reuters) - Volkswagen Group a annoncé vendredi que ses ventes de véhicules avaient augmenté de 0,9% en 2018, à 10,83 millions d'unités, un record qui le place au coude à coude avec l'alliance Renault-Nissan-Mistubishi pour le titre de premier constructeur automobile mondial.

Le groupe VW a vendu 10,83 millions de véhicules en 2018, un record
Volkswagen Group a annoncé vendredi que ses ventes de véhicules avaient augmenté de 0,9% en 2018, à 10,83 millions d'unités, un record qui le place au coude à coude avec l'alliance Renault-Nissan-Mistubishi pour le titre de premier constructeur automobile mondial. /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender
© Ina Fassbender

Toyota et Renault-Nissan-Mitsubishi n'ont pas publié leurs chiffres pour 2018 mais l'alliance franco-japonaise a vendu 10,6 millions d'unités 2017 et 5,54 millions au premier semestre 2018.

Toyota a dit en décembre tabler sur des ventes totales de 10,55 millions de véhicules pour l'année dernière.

Le constructeur allemand a précisé que les ventes de la marque Volkswagen s'étaient élevées à 6,24 millions d'unités l'an dernier, tandis que ses marques haut de gamme Audi et Porsche avaient écoulé respectivement 1,81 million et 256.000 voitures.

Cette performance fait d'Audi la troisième marque de luxe la plus vendue, derrière BMW (2,16 millions) et Mercedes, la filiale de Daimler, (2,31 millions).

Volkswagen a noté que les tensions commerciales entre Washington et Pékin avaient affecté le climat des affaires en Chine, son plus principal marché, au second semestre 2018.

Lors une conférence sur internet vendredi, le directeur des ventes, Christian Dahlheim, a déclaré s'attendre à ce que la demande en Chine reste stable en 2019, bien que le premier trimestre s'annonce difficile.

Il a par ailleurs déclaré que le constructeur ne prévoyait pas d'impact significatif financier en 2019 à la suite de la mise en oeuvre des nouvelles normes d'émissions WLTP, qui a coûté un milliard d'euros à l'entreprise en 2018.

Sur le seul mois de décembre 2018, les ventes du groupe ont chuté de 8,4% à 916.200 véhicules, contre 999.900 l'année précédente.

Les livraisons à la Chine en décembre ont ainsi reculé de 12,5% par rapport au même mois 2017, a déclaré le constructeur de Wolsburg, ajoutant que les livraisons avaient également chuté de 5,6% en Europe et de 3,4% aux États-Unis.

Le titre reculait de près de 1,46% à 142,80 euros vers 14h00 GMT à la Bourse de Francfort alors que l'indice regroupant les valeurs automobiles européennes cédait 0,84%.

(Edward Taylor, Naomi Tajitsu, Tassilo Hummel et Lawrence Frost, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle