Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le groupe Volkswagen consacre 34 milliards d'euros au véhicule électrique et autonome

Julie Thoin-Bousquié ,

Publié le

L’usine de Zwickau, située dans l’est de l’Allemagne, évoluera notamment pour devenir un site entièrement dédié à l’électrique. 

Le groupe Volkswagen consacre 34 milliards d'euros au véhicule électrique et autonome
Le groupe Volkswagen va consacrer 34 milliards d'euros à sa transformation, afin de basculer notamment sur l'électrique.
© Suzanne Plunkett

"Grâce à cette feuille de route, nous posons les bases pour faire de Volkswagen le premier acteur de la mobilité électrique d’ici 2025", se félicite le directeur général du groupe allemand aux douze marques, Matthias Müller, dans un communiqué. Voyant sa stratégie axée sur le diesel mise à mal par le scandale de ses moteurs truqués, le constructeur – qui compte aussi les marques Audi, Seat, Porsche ou encore Skoda – a engagé depuis un virage radical afin de se positionner sur le créneau très porteur de l’électrique. Nouvelle démonstration de ce changement d’orientation à marche forcée: le groupe a annoncé, à l'issue d'un conseil de surveillance à son siège de Wolfsburg vendredi 17 novembre, son intention d’investir plus de 34 milliards d’euros dans ce qu’il a baptisé la "voiture du futur".

"La majorité de cette somme sera destinée à l’électrification et l’hybridation des modèles de l’ensemble du groupe", écrit l’entreprise dans le communiqué. En septembre dernier, Volkswagen a en effet indiqué avoir l’ambition de disposer d’un portfolio de modèles entièrement électrifié d’ici 2030. En clair, de proposer une déclinaison électrique, électrifiée ou hybride de ses 300 véhicules disponibles à la vente, dans le cadre de son programme stratégique au nom évocateur, "Roadmap E". 

Véhicule autonome et services de mobilité

L’usine de Zwickau, située dans l’est de l’Allemagne, évoluera pour devenir un site entièrement dédié à l’électrique, a annoncé Volkswagen vendredi. Cette transformation permettra de lancer la production des premiers véhicules électrifiés qui reposeront sur la plateforme modulaire MEB, créée spécifiquement pour cette nouvelle offre.

La somme de 34 milliards d’euros annoncée par Volkswagen vendredi ne comprend toutefois pas l’investissement de 10 milliards évoqué la veille. Avec ses partenaires locaux, le groupe a en effet l’intention de développer et produire des voitures électriques et hybrides à destination du marché chinois. 15 modèles devraient être lancés au cours des trois prochaines années pour répondre à la demande des clients chinois. Puis une vingtaine entre 2020 et 2025. Non sans raison, puisque le groupe Volkswagen voit dans la Chine, ainsi que le Brésil, la Russie et l’Amérique du Nord les "principales sources de croissance" pour les acteurs de l’industrie automobile dans les années à venir.

Pas question pour autant pour Volkswagen de miser tout sur l’électrique, au détriment des autres révolutions en cours. Une partie des 34 milliards d’euros devrait être ainsi consacrée au développement du véhicule autonome, à de nouveaux services de mobilité ainsi qu’à la digitalisation. 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus