Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le groupe Reyes monte en puissance dans l’énergie

, , ,

Publié le

Le groupe Reyes, basé à La Voulte-sur-Rhône (Ardèche), a remporté plusieurs contrats dans son domaine de prédilection : les équipements électriques et industriels. Le groupe est propulsé dans une nouvelle ère l’année de son quarantième anniversaire.

Le groupe Reyes monte en puissance dans l’énergie © Reyes Groupe

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Au terme de plusieurs années de discussions, le groupe ardéchois Reyes remporte un contrat d'un montant évalué entre 30 et 40 millions d'euros étalés sur douze ans. Ce marché, attribué par EDF Hydraulique, concerne la réalisation de l’ensemble des équipements de puissance et d’automatismes utilisés pour piloter les centrales hydrauliques dans le cadre du projet Renouv’eau.

Un bonheur n’arrivant seul, le groupe ardéchois s’est également vu attribuer un marché de 20 millions d’euros portant, lui, sur la fourniture et l’installation de plusieurs dizaines de sous-stations électriques destinées à équiper des centrales et des puits d’extraction de gaz en Algérie. Ces deux contrats illustrent la montée en puissance du groupe ardéchois créé il y a tout juste quarante ans par Jean-Louis Reyes et dirigé depuis 2012 par ses fils Christophe et Laurent.

Devenir une référence

Un groupe qui aujourd’hui revendique un chiffre d’affaires de 64 millions d’euros, réalisé à hauteur de 60 % à l’export, qui emploie 600 salariés, dont 450 en France répartis sur sept sites de production. Ces résultats sont le fruit d’une stratégie qui vise à faire du groupe une référence dans les différents segments d’activité dans lesquels il évolue et plus particulièrement dans le secteur de l’énergie, qu’il s’agisse du nucléaire, des énergies fossiles traditionnelles ou les énergies renouvelables.

La reprise en 2012 de l’entreprise Atelier de construction Montiliens (ACM) basée à Montélimar (Drôme) et spécialisée dans l’étude et la réalisation de machines spéciales, souvent de grandes dimensions, s’inscrit dans cette stratégie.

Les acquisitions de Verdol en 2012 également et de RIBA en 2010 ont, elles, permis au groupe de proposer des produits propres. Verdol, basée à Valence (Drôme), est spécialisée dans la conception et l’assemblage de machines pour l’industrie textile alors que RIBA fabrique à Rosières, dans le sud de l’Ardèche, des containers pour l’industrie nucléaire.

Reyes  a ouvert une unité de production en Chine au cours de l'année 2014.

Frédéric Rolland

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle