Le groupe Renault pourrait remplacer le service Autolib

Selon Europe 1, le groupe automobile Renault et la Mairie de Paris pourraient proposer une offre de véhicules électriques en libre-service dès cette semaine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le groupe Renault pourrait remplacer le service Autolib
Dans l'électrique, le groupe Renault a su se faire une place avec sa ZOE.

Qui s’offrira le marché laissé par Autolib ? Selon un article d’Europe 1 en date du 2 juillet, il pourrait s’agir du groupe Renault. Le constructeur et la Mairie de Paris devraient annoncer "cette semaine" une offre de véhicules en libre-service fonctionnant dans le Grand Paris. A l’image d’Autolib, les véhicules devraient fonctionner, là encore, à l’électricité. Un créneau sur lequel le groupe Renault a su s’imposer au cours des années, grâce à sa ZOE ou, à l’échelle de l’Alliance avec Nissan, par le biais de la Leaf 100% électrique, qui font partie des véhicules à batterie les plus vendus en Europe.

LIRE AUSSI >> Autolib’, la mobilité durable en danger à Paris

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe Renault ne serait toutefois pas le seul sur le marché, indique Europe 1, qui rappelle que "d'autres constructeurs planchent également sur ce dossier, comme Peugeot, Daimler ou encore Volkswagen". Interrogé par Les Echos début juin, la directrice des nouvelles mobilités du constructeur automobile, Brigitte Courtehoux, n’avait d’ailleurs pas masqué son intérêt pour ce marché laissé vacant.

Les Français placent leurs pions dans le free-floating

La responsable de PSA indiquait alors que PSA était "en contact avec la Mairie" et "[pourrait] démarrer rapidement" un service de free-floating (offre d'auto-partage sans espace dédié pour prendre ou ramener un véhicule) dans la ville. Avec son offre Free2Move (qui agrège différentes offres de services de mobilité), le groupe PSA se targuait d’avoir accumulé en février 600 000 utilisateurs dans huit pays, un an après le lancement de ce service d’un nouveau genre.

Mieux encore, le constructeur au Lion a déployé à Madrid (Espagne) 600 Citroën C-Zéro électriques, dans le cadre d’un service baptisé emov. A lui seul, ce système de free-floating regroupe près de 160 000 utilisateurs, selon les données communiquées par PSA. Le groupe Renault s’est également positionné dans la capitale espagnole, et propose de son côté une flotte de 500 ZOE à destination des Madrilènes.

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    LES ECHOS
ARTICLES LES PLUS LUS