Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Le groupe minotier marocain Forafric cédé au fonds d’investissement stratégique du Gabon et au fonds Ycap

, , , ,

Publié le

Réalisant environ 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, le groupe de minoterie et semoulerie Forafric va être vendu par ses actionnaire familiaux au fonds public du Gabon et au fonds européen Ycap. Il exploite quatre usines et la marque grand public Maymouna. 

Le groupe minotier marocain Forafric cédé au fonds d’investissement stratégique du Gabon et au fonds Ycap © Maymounafood

C’est  Yariv Elbaz, fondateur du fonds européen Yecap qui l’a annoncé lors du Global Entrepreneurship Summit (GES) la semaine dernière à Marrakech où il intervenait lors d'un table ronde : le groupe meunier Forafric va être cédé. Une opération qui devrait être bouclée sous quelques semaines.

Les acquéreurs du groupe marocain sont, selon une répartition non précisée, Ycap et le Fonds Gabonais d’Investissement Stratégique (FGIS).

Forafric connu au Maroc pour sa marque grand public MayMouna de farine, couscous et autres céréales est l'un des premier minotiers du Maroc. Il est détenu notamment par le fondateur du groupe Houcine Benjelloun, agé de plus de 80 ans..

Le groupe Ycap basé à Paris, Lausanne et Luxembourg possède deux activités, la gestion d'actifs liquides qui n'est pas concernée par cette acquisition et les opérations de haut de bilan et autres actifs de moyen terme. Contacté par L'Usine Nouvelle, Yariv Elbaz, un natif du Maroc de 38 ans qui a mené plusieurs affaires dans la finance en Europe n'a pu être joint

Le FGIS créé au Gabon créé en 2012 vise à diversifer l'économie gabonaise en utilisant une partie des revenus du pétrole. Ycap est en discussion avec ce fonds depuis sa création et aurait, selon Le Figaro déjà investi dans le secteur de la volaille au Gabon. Selon son site web, le FGIS a aussi investit dans les infrastructure télécom (IHS Tower) ou la finance (Oragroup).

"nouvelles unités en Afrique" 

Concernant l'avenir de Forafric, selon les propos de Yariv Elbaz au GES, rapportés par le site marocain Media24 :  «nous avons l'ambition d'en faire un champion africain, créateur de valeur et d'emplois, grâce à l'implantation de nouvelles unités en Afrique subsaharienne. Cette ambition correspond parfaitement à la volonté de sa Majesté le Roi Mohamed VI de développer la coopération Sud-Sud.»

Le groupe Forafric réalise environ 100 millions d'euros de chiffres d'affaires. Il dispose de quatre outils industriels principaux, des moulins et semouleries situés à Casablanca, Safi, Essaouira et Marrakech. A Marrakech, Forafric vient d'investir 4,5 millions dans l'extension et la modernisation du site Grands Moulins de Tensift.

Le groupe est également doté d'importants silos de stockage portuaire, le Maroc très déficitaire en blé étant contraint d'importer une part importante de sa consommation. C'est sur  cette activité de négoce qu'avait été créé Forafric dans les années 40 par des hommes d'affaires suisses avant qu'il ne soit repris par ses propriétaires actuels voilà une quarantaine d'années.

Il existe plusieurs dizaines d'unités de minoterie au Maroc, secteur dont le leader est le groupe Fandy (Anouar Invest).

Quant à Forafric, "'l'entreprise enregistre depuis plusieurs années une croissance régulière d'environ 10% par an et fin 2014 nous nous attendons à réaliser environ 1,4 milliard de dirhams" indiquait à L'Usine Nouvelle Hicham Mohsine sur le dernier SIal à Paris.

Parmi les projets annoncés lors du Sial figuraient justement le développement en Afrique sub-saharienne.

Pierre-Olivier Rouaud

 

L'info twitée sur le compte Ycap Partner...

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle