Le groupe Masci prend pied dans le Sud-Est

Avec l'acquisition de la société Franchi, basée à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône), le spécialiste des peintures industrielles et revêtements techniques Masci conforte son positionnement dans la pétrochimie et le pétrole.

Partager

Le groupe Masci prend pied dans le Sud-Est
Masci sableur

"Le Sud-Est représente 40 % du marché relevant de nos métiers et Franchi est un leader dans son domaine sur le pourtour de l'étang de Berre, en particulier dans les raffineries, la pétrochimie et le gaz, explique Pierre Brzustowski, président du groupe Masci. Avec son acquisition, nous lui apportons nos compétences, nos technologies et nos moyens financiers pour poursuivre ensemble notre croissance."

Fondée en 1983, Franchi, entreprise familiale, a développé son savoir-faire dans les revêtements de bacs de stockage pétrolier et les traitements anti-corrosion. Elle représente un chiffre d'affaires de 9 millions d'euros et 90 personnes qui s'ajoutent aux 22 millions de chiffre d'affaires et 110 salariés de Masci dont le siège est à Richemont (Moselle).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous sommes fortement implantés en France dans le nucléaire, le pétrole, l'énergie, les ouvrages d'art, l'eau et l'assainissement, la marine, précise le dirigeant. Dans le couloir rhodanien et plus largement en Rhône-Alpes et Paca, Franchi pourra accéder à de nouveaux marchés, par exemple dans le nucléaire, et intégrer de nouvelles expertises. Depuis dix ans, Masci progresse en moyenne de 20 % par an. Par la mise en commun de nos forces commerciales, nous souhaitons doubler d'ici cinq à sept ans le chiffre d'affaires réalisé sur le territoire."

L'Europe à terme

S'affichant comme le numéro 3 français dans l'application de peintures industrielles, les revêtements techniques et le traitement du plomb, de l'amiante et des métaux lourds, le groupe recrute actuellement une trentaine de nouveaux salariés. En 2016, Masci a ouvert son capital par une opération de LBO qui a permis l'entrée du fonds d'investissement Pechel Industries comme actionnaire majoritaire aux côtés des dirigeants. "L'objectif de grandir à la fois par croissance organique et par des acquisitions était alors clairement affiché, rappelle Pierre Brzustowski. Nous avons regardé une dizaine de dossiers depuis l'an dernier, Franchi constitue notre première concrétisation, mais il y en aura d'autres, soit pour conforter nos positions sur un territoire, soit pour compléter des spécialités sur nos marchés. Nous prospecterons prioritairement en France, puis à terme, en Europe".

Jean-Christophe Barla

JEAN-CHRISTOPHE BARLA

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS