Quotidien des Usines

Le groupe Hexis va investir 17 millions d'euros d’ici 2020

, ,

Publié le

Le groupe Hexis, spécialisé dans des produits adhésifs, investit simultanément sur des acquisitions de foncier, la modernisation des outils de production et l’ajout d’une nouvelle ligne de fabrication. L'investissement est estimé à 17 millions d'euros et dédié à ses deux sites de production, à Frontignan (Hérault) et à Hagetmau (Landes).

Le groupe Hexis va investir 17 millions d'euros d’ici 2020
Le groupe Hexis est spécialisé dans la conception et la fabrication de produits complexes adhésifs pour le secteur des arts graphiques
© Hexis

Les entreprises citées

Le groupe Hexis est spécialisé dans la conception et la fabrication de produits complexes adhésifs pour le secteur des arts graphiques. Basé à Frontignan, près de Sète (Hérault), il a ouvert un deuxième site de production à Hagetmau dans les Landes en 2010. L'industriel lance un investissement de 17 millions d'euros sur ses deux sites industriels. Les investissements vont permettre au groupe d’avoir des sites de production parfaitement autonomes.

Au siège de Frontignan (site de 12 000 m²), la société a acquis un terrain attenant au site actuel qui permettra de réorganiser les flux, renforcer la sécurité des biens et des personnes.

Sur le site de Hagetmau (24 000 m²), la construction et le démarrage en 2018 d’une ligne de production sous environnement contrôlé permettra d’augmenter la capacité de production des gammes spécifiques et techniques, dégageant dans le même temps des capacités sur le site de Frontignan. En parallèle, les outils périphériques tels que les lignes de découpage et d’emballage sont en cours d’installation, rendant le site d’Hagetmau 100 % autonome.

Modernisation des outils de production

Hexis prévoit des investissements pour moderniser les outils de production : sur chacun des sites, une unité de traitement des COV (composés organiques volatiles) supplémentaires sera couplée aux chaînes de production actuelles. Grâce à des oxydateurs thermiques, ces unités prendront en charge le traitement environnemental des nouvelles capacités de production et sécuriseront les temps de production.

Dans les filiales commerciales en Espagne, aux Antilles et en Scandinavie, l’acquisition de terrains va permettre la construction en propre des bâtiments administratifs, logistiques et de formation. Ces infrastructures renforceront l’indépendance des filiales, permettant une réactivité et un service clients accrus.

Fondé par Michel Mateu à Frontignan en 1989, le groupe a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 85 millions d'euros et emploie 380 salariés, dont 280 en France.

Anne Devailly

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte