Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le groupe Gorgé achète le fabricant d’imprimantes 3D Phidias Technologies

Publié le , mis à jour le 24/05/2013 À 17H07

Avec l’acquisition de Phidias Technologies, le groupe Gorgé se diversifie sur le secteur porteur des systèmes de fabrication additive. La technologie de Phidias lui donne des armes pour concurrencer les leaders mondiaux du secteur.

Le groupe Gorgé achète le fabricant d’imprimantes 3D Phidias Technologies

Le groupe Gorgé se diversifie dans l’impression 3D en acquérant 88 % du capital du fabricant de machines de fabrication additive Phidias Technologies pour un montant de 4,84 millions d’euros. Le dirigeant fondateur de Phidias, André-Luc Allanic, garde les 12 % restants et ses fonctions opérationnelles. Cette jeune société française, qui a réalisé 1 million d’euros de chiffre d’affaires en 2012, a développé une technologie qui permet de polymériser simultanément deux millions de points sur une résine photosensible, au lieu de déplacer un faisceau laser. Ce système breveté repose sur l’utilisation de LED UV comme source de lumière pour la polymérisation de la résine et sur une matrice de micro-miroirs permettant d’impacter cette résine en plusieurs points simultanément (technologie dite DLP, Digital Light Processing). Cette technologie permet d’associer une grande précision à une rapidité d’exécution supérieure aux autres technologies de fabrication additive existantes.

Avec cette acquisition, le groupe Gorgé veut se placer sur un marché en plein essor et espère prendre "une part significative" du marché des machines utilisant des résines, estimé à 420 millions d’euros dans le monde. L’impression 3D constituera le quatrième métier de l’entreprise, après les robots (société ECA), les systèmes de sûreté et la protection en milieu nucléaire. Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, n’a pas manqué de saluer ce rachat qui permet à Phidias de demeurer français. "Arnaud Montebourg a bien joué son rôle, explique Raphaël Gorgé, président du groupe Gorgé. Il a eu vent très tôt de la volonté des responsables de Phidias Technologies de vendre leur entreprise et a compris le risque de rachat par une société étrangère. Il a pensé à nous comme repreneur potentiel et nous a contactés. Cela nous a permis d’acheter Phidias au nez et à la barbe de concurrents étrangers."

Vitesse et précision

L’impression 3D est une nouvelle activité pour le groupe Gorgé. Les synergies ne sont pas à chercher dans le produit lui-même, mais sur les savoir-faire en matière industrielle, de maîtrise des services après-vente et de capacités en R&D. Raphaël Gorgé rappelle qu’il n’est plus un novice en termes de diversification : "Nous sommes entrés dans le nucléaire il y a quelques années, déjà par un rachat. Aujourd’hui, nous sommes le numéro un mondial des portes techniques pour les centrales nucléaires de troisième génération. Dans l’impression 3D, nous avons de grandes ambitions, car la technologie de Phidias donne un vrai avantage. La vitesse et la précision des machines sont particulièrement intéressantes pour la fabrication en petites séries, même si ces machines sont aussi adaptées au prototypage rapide."

Les systèmes de Phidias sont déjà utilisés par l’industrie dentaire, pour réaliser des moules. Une nouvelle résine, en cours de réalisation, permettra bientôt la fabrication directe de prothèses grâce à l’intégration de céramique. Grâce à son appartenance à une ETI réalisant près de 210 millions d’euros de chiffre d’affaires, Phidias sera en mesure de faire valoir ses atouts technologiques face à des concurrents comme Stratasys ou 3D Systems.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle