Le groupe financier russe Renaissance Capital prend 24,1% d'Avtovaz au côté de Renault

MOSCOU/PARIS (Reuters) - Le groupe financier russe Renaissance Capital a pris une participation de 24,1% d'Avtovaz dans le cadre d'une augmentation de capital lors de laquelle Renault a renforcé son contrôle sur le constructeur automobile, montre un document boursier vendredi. Renault n'aura donc pas à injecter les 25 milliards de roubles de liquidité promis.

Partager
Le groupe financier russe Renaissance Capital prend 24,1% d'Avtovaz au côté de Renault
/Photo d'archives/REUTERS/Gleb Stolyarov

Renaissance Capital est entré au tour de table via une augmentation de capital de 26,1 milliards de roubles (405 millions d'euros), un volet d'une recapitalisation plus large du propriétaire de la marque Lada, déficitaire et affaibli par la chute du marché automobile russe.

Renault a parallèlement porté sa propre participation à plus de 47%, contre environ 37% auparavant, par l'intermédiaire de la holding qu'il détient conjointement avec son partenaire japonais Nissan et le conglomérat russe Rostec.

L'investissement de 11,25 milliards de roubles de Renaissance Capital signifie que Renault n'a pas eu à injecter les 25 milliards de roubles de liquidités qui constituaient le plafond initialement prévu pour maintenir Avtovaz à flot, a déclaré un porte-parole. "L'objectif de l'offre ouverte a été atteint", a-t-il ajouté.

ARBV, la holding réunissant Renault, Nissan et Rostec, a acheté 1,65 milliard d'actions nouvelles pour 14,85 milliards de roubles au nom du groupe français, a précisé la société, ce qui se traduit par une augmentation de la participation de Renault à plus de 73% dans ARBV, contre 50% auparavant.

ARBV a pour sa part vu sa participation de contrôle dans Avtovaz diluée à moins de 65%, contre 75% jusqu'alors.

Renault, qui avait déboursé moins d'un milliard d'euros pour acheter 25% d'Avtovaz en 2008, prévoit de consolider les résultats du russe dans ses propres comptes sur l'exercice 2017.

Renaissance Capital s'est refusé à tout commentaire. Le document publié vendredi ne précise pas si la société d'investissement a réalisé l'opération pour son propre compte ou au nom d'un client.

Avtovaz s'est lui aussi refusé à tout commentaire, tout comme le groupe Onexim, qui gère des actifs du magnat russe Milhaïl Prokorov et contrôle Renaissance Capital.

Les nouvelles actions Avtovaz ont été émises au prix unitaire de neuf roubles. Le titre a fini à 9,66 roubles vendredi à la Bourse de Moscou.

Pour Reuters, Gleb Stolyarov, Polina Devitt et Laurence Frost; Marc Angrand pour le service français

0 Commentaire

Le groupe financier russe Renaissance Capital prend 24,1% d'Avtovaz au côté de Renault

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS