Le groupe Ermi sauve Destremo de la liquidation judiciaire

Capital

Partager

Ermi a repris, à la barre du tribunal de commerce de Paris, le mouliste Destremo, filiale de l'équipementier automobile Aries située à Ruaudin (Sarthe). Le plan prévoit le maintien de 34 des 60 salariés de la PME, en redressement judiciaire depuis fin novembre. Elle ne faisait pas partie des actifs d'Aries rachetés par le plasturgiste monégasque Mécaplast en mars dernier.

« Nous avons déposé une offre pour deux raisons, indique Joël Cottenceau, le patron du groupe Ermi basé à La Séguinière (Maine-et-Loire) : depuis plusieurs mois, nos ateliers ne savent plus comment faire face au carnet de commandes et Destremo possède une activité de niche qui nous intéresse, à savoir la fabrication de moules pour optiques d'automobiles ». Le dirigeant avait essuyé un échec au début de l'année dans un autre projet de croissance externe.

Composé de trois sociétés, le groupe Ermi (90 personnes) a réalisé en 2002 (exercice clos fin août) un chiffre d'affaires consolidé de 10 millions d'euros et prévoit cette année 12 millions d'euros. Son activité dépend à 70 % de l'automobile, ses autres clients provenant des secteurs de l'habitat-loisirs, du médical, du jardinage et de l'électronique. Joël Cottenceau contrôle deux tiers du capital de la holding.

Jacques LE BRIGAND

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS