Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le groupe Ermi sauve Destremo de la liquidation judiciaire

Publié le

Capital

Ermi a repris, à la barre du tribunal de commerce de Paris, le mouliste Destremo, filiale de l'équipementier automobile Aries située à Ruaudin (Sarthe). Le plan prévoit le maintien de 34 des 60 salariés de la PME, en redressement judiciaire depuis fin novembre. Elle ne faisait pas partie des actifs d'Aries rachetés par le plasturgiste monégasque Mécaplast en mars dernier.

« Nous avons déposé une offre pour deux raisons, indique Joël Cottenceau, le patron du groupe Ermi basé à La Séguinière (Maine-et-Loire) : depuis plusieurs mois, nos ateliers ne savent plus comment faire face au carnet de commandes et Destremo possède une activité de niche qui nous intéresse, à savoir la fabrication de moules pour optiques d'automobiles ». Le dirigeant avait essuyé un échec au début de l'année dans un autre projet de croissance externe.

Composé de trois sociétés, le groupe Ermi (90 personnes) a réalisé en 2002 (exercice clos fin août) un chiffre d'affaires consolidé de 10 millions d'euros et prévoit cette année 12 millions d'euros. Son activité dépend à 70 % de l'automobile, ses autres clients provenant des secteurs de l'habitat-loisirs, du médical, du jardinage et de l'électronique. Joël Cottenceau contrôle deux tiers du capital de la holding.

Jacques LE BRIGAND

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle