Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le groupe Erhard renforce sa production et se diversifie

, , ,

Publié le

Pâtissier-glacier depuis 1980, le groupe Erhard affirme sa présence en Bourgogne-Franche-Comté avec deux nouveaux sites, à Tailly (Côte-d’Or) et à Besançon (Doubs). Le pâtissier-glacier Erhard a investi 10,5 millions d’euros dans ses outils industriels sur l’année 2018.

Le groupe Erhard renforce sa production et se diversifie
Erhard a investi 10,5 millions d’euros dans ses outils industriels sur l’année 2018.
© Erhard

L’histoire a commencé en 1961, lorsque Charles Erhard a décidé d’acheter sa première turbine pour produire des glaces et les vendre depuis sa 2CV dans la région de Maseveaux, dans le Haut-Rhin. Mais le groupe Erhard est né dans les années 1980 lorsque son fils, Denis Erhard, reprend l’activité pour la développer. Aujourd’hui, les deux filles de Denis Erhard ont rejoint l’aventure familiale et le groupe emploie plus de 500 personnes pour un chiffre d’affaires de 61 millions d’euros en 2017. "Sur l’année 2018, nous avons investi au total 10,5 millions d’euros dans nos outils industriels", confie Justine Erhard, responsable du développement de la marque. Le groupe Erhard s’est entre autres doté de deux nouveaux sites, à Tailly (Côte-d’Or) et à Besançon (Doubs).

Du mass market de qualité

"À Besançon, on a revu toute l’infrastructure intérieure pour y créer un atelier de production tout neuf et à la pointe des nouvelles technologies", explique-t-elle. Ce nouveau site sera centré sur la production de desserts à base de pâte à choux, comme des Paris-Brest ou encore des éclairs. Un nouveau challenge pour la trentaine de salariés qui seront recrutés ou transférés de Thurey-le-Mont (Doubs). "On ne faisait, jusqu’à présent, de petits formats. Ce site va vraiment nous permettre de nous diversifier et de répondre à des marchés de mass market, avec des prix attractifs tout en gardant la qualité qui est nôtre", souligne la responsable du développement de la marque. Encore en cours d’installation, ce site bisontin devrait démarrer au premier trimestre 2019.

6 sites de production spécialisés

Sur le site de Tailly, une trentaine de salariés du groupe Erhard vont s’atteler à la production de gougères et de tropéziennes. "Ce nouveau site va nous apporter une nouvelle expertise, on va pouvoir y concevoir des chouquettes et des petits gâteaux de voyage", complète Justine Erhard. Avec ces deux nouveaux sites, le groupe Erhard rayonne sur toute la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand-Est et compte aujourd’hui six implantations. Le site historique, à Masevaux, est spécialisé dans la production d’entremets glacés tandis que le site d’Etupes (Doubs) produit de la glace en vrac. À Thurey-le-Mont, Erhard fait de la pâtisserie surgelée et des desserts frits, comme des beignets et des donuts. Le groupe a aussi un centre logistique à Etupes et un centre de R&D à Denney (Territoire de Belfort).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle