Le groupe des Salins du Midi à la vente

Le groupe des Salins du Midi, détenteur de la marque de sel de table La Baleine mis en vente par ses actionnaires.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le groupe des Salins du Midi à la vente

Les fonds Chequers et Abenex, actionnaires majoritaires du groupe des Salins du Midi, mettent en vente leurs actions dans le groupe. Le groupe des Salins produit du sel pour l’alimentation (marque La Baleine), pour le déneigement et pour la chimie et l’industrie.

Pour Marie-Noëlle Fixler, directrice de communication du groupe, "ce n’est pas vraiment une actualité. Le groupe appartient totalement depuis 2004 à trois fonds d’investissement (Chequers, Abenex, et un Fond du Crédit Agricole). L’opération s’est faite sous LBO. C’est donc la suite logique de l’opération, il s’agit d’une sortie classique de LBO. Pour nous, cela ne change rien à notre quotidien et aux projets que nous avons pour le groupe".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon la directrice de communication, la situation sociale n’a rien à voir avec cette annonce, "au contraire même ! Je pense que les actionnaires choisissent le meilleur moment pour vendre leurs parts, à un moment où le groupe des Salins affiche d’excellents résultats".

Le groupe emploie plus de 1 500 personnes en France et dans le monde et affiche un chiffre d’affaires 2011 de 300 millions d’euros. En France, ils emploient 500 personnes au siège à Paris (Ile-de-France), et dans les sites de production situés en Lorraine, dans les Bouches-du-Rhône (les Salins du Giraud) et à Aigues-Mortes (Gard) où le groupe emploie encore 200 salariés, mais où la situation sociale s’était tendue au cours des derniers mois. Ils possèdent également des sites en Afrique (Tunisie et Sénégal), en fort développement.

Le maire d’Aigues-Mortes (Gard), qui confirme l’information, sans pour l’instant avoir davantage d’éléments, attend de connaître les futurs actionnaires pour être sûr que les projets sur le site seront confirmés. Les Salins sont le principal employeur dans cette ville, et le maire, Cédric Bonato, lui-même fils de salinier, a misé fortement sur cette culture du sel : la ville a refait sa communication avec un nouveau slogan (« le sel de la vie »), soutenait le projet des Salins de créer un musée du sel sur le site de production, et souhaitait développer un site d’alothérapie (traitement des maladies notamment dermatologiques par le sel) dans les salines naturelles, comme cela existe en Israël, sur la mer morte. Le projet aurait été une première en Europe. « La direction des Salins nous a dit que la vente ne remettait pas en cause ces projets, mais nous attendons maintenant de connaître le nom des repreneurs », précise le maire.

Les fonds d’investissement Abenex et Chequers étaient entrés au capital du groupe en 2004. Ils ont mandaté la banque d’affaires Lazard pour trouver un repreneur. Le groupe pourrait intéresser les autres gros producteurs de sel européens, l’allemand Esco, le néerlandais AkzoNobel et l’allemand Südsaltz. Le groupe est dirigé par Pierre Levi.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS