Le groupe de fonderie Rencast fortement convoité

Cession

Partager

Placé en liquidation judiciaire par le tribunal de Commerce de Lyon (Rhône) en mars dernier, le groupe Rencast suscite la convoitise de 11 repreneurs potentiels. Le groupe, spécialisé dans les pièces de fonderie pour automobiles, emploie aujourd'hui 820 salariés.

L'offre qui semble avoir le plus de chance d'aboutir est celle de Halberg Aluminium. La filiale française du groupe allemand Halberg Guss reprendrait l'ensemble des sites et pourrait se séparer de 190 des 820 salariés travaillant à Reyrieux (Ain), Thonon (Haute-Savoie), Châteauroux (Indre), Brive-la-Gaillarde (Corrèze) et Delle.

Parmi les autres candidats figurent les groupes Saint-Jean Industries de Belleville-sur-Saône (Rhône), GMD dans la Loire, le fondeur aveyronnais Arche, l'équipementier espagnol CIE Automotive, le hollandais Brabant Alucast et le slovène Hidria.

La société Florence et Peillon a présenté aussi un projet de reprise. Mais sa candidature se heurte à l'opposition des salariés car Rencast et Florence et Peillon ont le même propriétaire, le groupe italien Zen. Les salariés lui reprochent de n'avoir pas assumé le plan de relance de Rencast, sur lequel il s'était engagé, et craignent de voir se reproduire le même scénario.

Rencast, qui a réalisé 130 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2008 (avec Renault-Nissan et PSA essentiellement), devrait enregistrer une baisse de ventes d'au moins 30 % en 2009.

Le tribunal de Commerce de Lyon devrait désigner le repreneur le 16 juin prochain.

De notre correspondant en Rhône-Alpes, Michel Quéruel

L'édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est en vente. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.


Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS