Le groupe Cavac investit dans le légume sec

Cavac vient d’investir 4,2 millions d’euros dans un centre de stockage de nouvelle génération à Mouilleron-le-Captif (Vendée). Le groupe Cavac répond ainsi au regain d’intérêt des consommateurs pour les protéines végétales d’origine française.

Partager

Le groupe Cavac investit dans le légume sec
L’ambition du groupe Cavac est de porter la production de légumes secs à 10 000 tonnes.

Le groupe Cavac vient d’investir 4,2 millions d’euros à Mouilleron-le-Captif (Vendée) dans un nouveau centre de stockage dédié aux légumes secs, dont la fameuse mogette vendéenne. Culminant à 30 mètres de hauteur, ce nouveau bâtiment de stockage est équipé de 18 cellules d’une capacité de 100 à 400 tonnes. La station gagne ainsi 4 500 tonnes de stockage supplémentaires, volumes exclusivement destinés à l’alimentation humaine. "C’est une évolution importante pour la coopérative qui stockait, jusqu’à présent, les produits bruts des exploitations agricoles avant leur triage uniquement dans des bacs", est-il expliqué.

Un pré-nettoyeur éliminant les impuretés a également été installé, ce qui permet de gagner 10 % de volume de stockage. Ce silo abritera principalement des haricots blancs (40 %) et des lentilles (40 %). Quelques mètres plus loin, la zone dédiée aux produits finis a elle aussi été optimisée avec la construction d’un bâtiment équipé d’un système de stockage en rack pouvant accueillir 500 palettes de produits finis.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe coopératif produit déjà 6 500 tonnes de légumes secs, marché porté par l’engouement des consommateurs pour les protéines végétales d’origine française, la production nationale ne couvrant que 35 à 40 % des besoins. L’ambition du groupe est de porter cette production à 10 000 tonnes d’ici deux à trois ans et de devenir ainsi le leader français de la production de légumes secs. Ce regain intervient après un déclin constant de la consommation au cours du XXe siècle.

Au-delà de cette station, la coopérative Cavac impulse une dynamique d’innovation dès les semis. Elle expérimente de nouvelles cultures et de nouvelles pratiques techniques ou agronomiques. Six techniciens spécialisés sont mobilisés sur ce sujet. Côté aval, le groupe Cavac cherche à élargir ses débouchés en développant de nouveaux produits, de nouvelles marques telles qu’Aim&Bio et de nouveaux référencements.

EMMANUEL GUIMARD

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS