Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le groupe canadien Linamar réunit deux de ses filiales sur un seul site

, , ,

Publié le

Le sous-traitant Linamar va investir 5 millions d’euros pour regrouper deux de ses sites à Saint-Chamond (Loire) au cours du premier trimestre de 2015.

Le groupe canadien Linamar réunit deux de ses filiales sur un seul site
Moteur Linamar
© Linamar

Le groupe canadien Linamar a décidé de regrouper deux de ses filiales, Linamar Famer Rivoire (LFR) et Linamar Famer Industrie (LFI), sur l’éco-site industriel Novaciérie, ex-Giat Industries, à Saint-Chamond (Loire). Il va investir 5 millions d’euros dans cette opération pour racheter ce terrain de 40 000 mètres carrés et rénover l’ancienne halle industrielle d’une surface de 16 000 mètres carrés.

Menacés de délocalisation en Hongrie, en Allemagne ou aux Etats-Unis, les 232 emplois des deux sociétés spécialisées dans l’usinage, dans les pièces en fonte de précision pour moteurs d’engins de travaux publics et agricoles, et dans une moindre mesure pour l’automobile, seront sauvegardés. Le groupe Linamar les contrôle depuis 2011.

Le regroupement des activités sur un site entièrement rénové devrait permettre de "viser un retour à l’équilibre en 2016 en économisant 1,6 million d'euros par an", explique la direction du groupe. Les futurs locaux correspondront aux standards industriels réclamés par les clients, du secteur automobile notamment.

8,5 millions d'euros d'investissements dans une troisième filiale

Les pertes de LFI (135 personnes), implanté à Saint-Romain-en-Gier (Rhône) étaient de 7 millions d'euros pour un chiffre d’affaires de 17 millions en 2012, celles de LFR (97 personnes) à Saint-Etienne (Loire) de près de 1 million pour un chiffre d’affaires de 14,2 millions.

Le groupe Linamar possède une troisième entreprise à Montfaucon (Haute-Loire), Linamar Famer Transmission, qui n’est pas concernée par ce projet de regroupement. Celle-ci est spécialisée dans la production d’engrenages et d’arbres de transmission et a bénéficié de 8,5 millions d’investissement depuis sa reprise en 2011.

Le chiffre d’affaires du groupe Linamar Corporation s’est élevé à 2,4 milliards d'euros (3,6 milliards de dollars canadiens) en 2013 avec 16 000 salariés. Il prévoit de le porter à 3,1 milliards d'euros en 2016.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle