Quotidien des Usines

Le groupe Brunet rachète l’entreprise malouine Le Louarn

, ,

Publié le

Le spécialiste poitevin de la maintenance multi-services pour les entreprises, le groupe Brunet, poursuit sa politique de maillage du territoire par croissance externe.

Le groupe Brunet rachète l’entreprise malouine Le Louarn
Etablissements Le Louarn de Saint-Malo
© Brunet

Le groupe Brunet vient d’annoncer le rachat de la SARL Le Louarn à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Spécialisée en chauffage, plomberie et climatisation, Le Louarn emploie 40 salariés pour un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros. Fondé en 1972, et spécialiste des prestations multitechniques en direction des entreprises, le groupe Brunet poursuit une politique de croissance externe qui s’est traduite par le rachat de plus de vingt entreprises ces vingt dernières années, dont cinq depuis 2012. Brunet intervient dans l’installation, le dépannage et la maintenance en génie électrique, génie thermique et courants faibles (télécommunications, informatique et sécurité).

"Notre objectif est de proposer à nos clients une offre complète qui inclut l’installation, l’entretien et le dépannage, avec un maillage du territoire qui nous permet de garantir un service de proximité", indique Delphine Papillon-Pastor, chargée de communication à la direction du groupe. La clientèle de Brunet est composée de PME mais aussi de grands comptes comme Airbus Industries à Nantes (Loire-Atlantique), et d’entreprises multi-sites comme Lapeyre ou Feu Vert. Ces dernières années, Brunet s’est renforcé sur le marché des collectivités locales qui représente aujourd’hui 30 % de son chiffre d’affaires.

Le groupe, qui compte trente implantations, est très présent dans la moitié ouest de la France mais dispose aussi de trois agences en région parisienne et a conclu récemment deux acquisitions dans l’Est, à Vitry-le-François et à Charleville-Mézières. Basé à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), Brunet emploie un millier de salariés pour un chiffre d’affaires 2012 de 117 millions d’euros (69 millions en 2006). Le fondateur Jean-Michel Brunet s’est retiré en 2006 et l’entreprise est contrôlée depuis 2011 par le fonds Pragma Capital.

Jean Roquecave

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte