Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le groupe Areva supprime 327 postes en Bourgogne

, , ,

Publié le

Le plan social d'Areva touche notamment la seule unité qui fabrique les gros composants de centrales nucléaires à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Très présent en Bourgogne avec deux sites à Chalon-sur-Saône et une forge au Creusot (Saône-et-Loire) qui emploient 2 300 emplois, Areva va perdre 327 postes.

La seule unité du groupe à réaliser les gros composants qui forment le cœur d’un réacteur nucléaire, implantée à Saint-Marcel, dans la périphérie de Chalon-sur-Saône voit 175 postes disparaître dans les bureaux et les ateliers.

Par ailleurs, 81 emplois sont supprimés à Chalon Services qui s’occupe de l’entretien des centrales et 71 chez Creusot Forge, sur un total de 300.

Récupération d’une activité stratégique

Dans un communiqué, la direction précise que 91 postes d’intervenants en centrales nucléaires seraient rattachés à l’unité de services de Chalon-sur-Saône, ce qui atténuerait le plan social à 236 postes.

Dans le même temps, Areva annonce l’intégration de l’activité fonderie de son voisin Industeel, filiale du groupe ArcelorMittal implantée au Creusot. Industeel fournira l’acier liquide indispensable à la réalisation des pièces de fonderie.

Dans le cas présent, Industeel intervenait dans la fabrication des volutes des groupes motopompes primaires qu’Areva installe au cœur des centrales nucléaires.

Didier Hugue

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle