Le groupe algérien Cevital promet 1000 emplois et plusieurs millions d'euros d'investissement à Charleville-Mézières

Lors de son étape à Charleville-Mézières (Ardennes), le 7 novembre, Emmanuel Macron a divulgué lors d'une visite sur le site de l'usine PSA des Ayvelles l'implantation de trois unités industrielles liées au traitement et à la fabrication d'eau ultra pure. Un projet du groupe algérien Cevital qui sera situé dans des locaux actuellement disponibles du constructeur automobile français.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le groupe algérien Cevital promet 1000 emplois et plusieurs millions d'euros d'investissement à Charleville-Mézières
Dans des locaux disponibles du site de l'usine PSA des Ayvelles, le groupe algérien Cevital veut implanter trois unités industrielles liées au traitement et à la fabrication d'eau ultra pure (Image d'archive).

Lors de sa visite le 7 novembre sur le site de l'usine PSA des Ayvelles, dans les Ardennes, Emmanuel Macron a divulgué un projet pour fin 2019 que l'on doit à l'homme d'affaires algérien Issad Rebrab, président-fondateur du groupe international algérien Cevital. Ce dernier envisage de créer plusieurs centaines d'emplois dans les Ardennes en y investissant plusieurs millions d'euros en plusieurs étapes.

A LIRE AUSSI

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Son investissement concernerait la fabrication de membranes et de stations de production d'eau ultra pure, de dessalement d'eau de mer et de traitement des eaux industrielles. Dans le traitement de l'eau, le concept mis au point par Cevital, baptisé EvCOM, a

déjà permis de mettre en oeuvre des brevets, produire des membranes et créer des stations de traitement des eaux. Avant d'aller, aujourd'hui, plus loin. C'est dans les Ardennes que Cevital va développer cette technologie utile notamment pour l'industrie pharmaceutique, la chimie, l'agroalimentaire et l'industrie des semi-conducteurs. Un concept présenté par le milliardaire algérien aux représentants du Medef français il y a quelques mois en Algérie.

Le conglomérat d'Afrique du Nord a déjà planché avec la région Grand Est sur la formation et les dispositifs d'accompagnement.
Issad Rebrab avait depuis quelques mois pris des contacts avec la Chambre de commerce et d'industrie des Ardennes puis l'agence "Ardennes développement économique " avant de visiter les friches industrielles Electrolux et Porcher à Revin, ainsi que des bâtiments disponibles au sein de l'usine PSA. C'est finalement dans un bâtiment de 4 000 mètres carrés appartenant à PSA et qui servit dans le passé à l'usinage et la maintenance centrale que Cevital va déployer son projet, avec une probable extension sur des terrains environnants.

Un groupe aux 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires

Créé en 1991, Cevital, premier groupe privé algérien, est un ensemble industriel innovant, compétitif et très diversifié. Ayant longtemps tiré sa réussite de sa position de quasi monopole dans le raffinage du sucre et de l'huile végétale, il recense aujourd'hui 18 000 collaborateurs et réalise un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros. Ceci en travaillant dans dix-sept secteurs d'activités répartis dans la sidérurgie, la logistique portuaire, l'électroménager, l'agriculture, l'agroalimentaire, la grande distribution et le verre plat, le sucre et les huiles végétales. Issad Rebrab possède aussi le quotidien francophone "La Liberté".

Depuis quinze ans, à coups de rachats et de construction d'usines, Cevital affiche une croissance moyenne annuelle de 30%. Le groupe dirigé par l'homme d'affaires Issad Rebrab - qui entend prouver que les entreprises algériennes peuvent créer de l'emploi et de la richesse - veut poursuivre son développement et diversifier ses investissements. En se fixant l'objectif de doubler son chiffre d'affaires à l'exportation à l'horizon 2020 à travers la conquête de nouvelles parts de marché à l'international.

Repreneur d'Oxxo et Brandt

La création d'une unité de fabrication d'eau pure dans les Ardennes entre dans cette stratégie offensive. S'étant déjà fait connaître en France en mettant la main, en 2013, sur le fabricant de fenêtre en PVC Oxxo à Cluny (Saône-et-Loire) puis en 2014 sur la société d'électroménager Brandt et ses unités de Vendôme (Loir-et-Cher) et Saint-Jean de la Ruelle (Loiret), deux marques auxquelles il a redonné vie, Cevital va donc cette fois créer...

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    OXXO
ARTICLES LES PLUS LUS