Quotidien des Usines

Le Groupe Agri inaugure sa plateforme de valorisation de matières végétales dans le Tarn

, , , ,

Publié le

Le Groupe Agri, inaugure ce jeudi 1er octobre à Montans, dans le Tarn, sa plateforme de valorisation de matières végétales, qui conjugue une unité de méthanisation et une usine de biomasse. Un investissement que le groupe cherche maintenant à dupliquer.

Né sur la base d’une exploitation agricole céréalière de 236 hectares, le Groupe Agri se lance dans une nouvelle diversification avec la méthanisation. L'industriel tarnais inaugure ce jeudi 1er octobre une nouvelle plateforme de valorisation de matières végétales, à Montans, au cœur même de son exploitation agricole. Le groupe développe déjà en parallèle des activités de travaux publics, via sa filiale Agri Environnement et des activités forestières, via Agri 2000.

Un investissement de 7 millions d’euros

Cette nouvelle plateforme industrielle associe sur le même site, une unité de méthanisation par voie sèche discontinue et une usine de biomasse. 10 000 tonnes de matières végétales, en provenance à 80% de l’exploitation agricole, seront valorisées chaque année dans l’unité de méthanisation, pour une puissance de 550 KW électrique, le site est raccordé au réseau depuis le mois de décembre 2014, et de 440 KW thermique, pour de la chaleur valorisée directement sur le site voisin de l’usine de biomasse.

Cette usine est plus spécifiquement dédiée à la transformation de l’ensemble des produits et sous-produits forestiers (souches, taillis, déchets verts…) issus directement de l’activité de la filiale Agri 2000. Deux familles de produits sortent de cette usine : de la plaquette forestière destinée aux réseaux de chaleur publics ou privés et des bûchettes de bois densifié, dont la commercialisation est lancée sur un site de e-commerce, sous la marque de Mademoiselle Bûche. "Nous comptons traiter 12 000 tonnes de bois par an, pour la production d’environ 4 millions de bûchettes et de 5 000 tonnes de plaquette forestière", précise Nicolas Dubousquet, gérant de Groupe Agri.

7 millions d’euros ont été investis dans cette opération, dont 4,5 millions d’euros pour le volet méthanisation et 2,5 millions d’euros pour le volet biomasse, avec un double accompagnement de la part du conseil régional Midi-Pyrénées et de l’Ademe, à hauteur de 1,38 million d’euros.

Une nouvelle activité de construction d’unité de méthanisation

Fort de son expérience tarnaise, le groupe, qui a développé en interne sa propre solution de méthanisation (suite à la défection de son partenaire initial), entend maintenant se positionner dans la construction clé en main d’unités de méthanisation par voie sèche discontinue. "Nous avons démontré la faisabilité de notre process avec la mise en service du site de Montans. Notre modèle est prêt à être dupliqué", souligne Nicolas Dubousquet.

Cette nouvelle activité, portée au sein du groupe par une nouvelle entité, baptisée Agrithane, cible des installations de taille moyenne, pour des investissements compris entre 2 et 10 millions d’euros, soit pour  le compte d’exploitants agricoles, soit pour des collectivités locales. Plusieurs projets font déjà l’objet d’études avancées, dont deux sur la région Midi-Pyrénées et trois sur le reste de la France, mais aussi un dans un pays voisin. Les premiers chantiers pourraient démarrer dès 2016.

Le Groupe Agri, qui emploie, toutes activités confondues, 70 salariés, et qui a réalisé en 2014, un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros, prévoit de doubler ce chiffre d’ici 2020 et de porter son effectif d’ici là à une centaine de salariés.

Marina Angel
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte